Santé

Covid-19 - vaccins : La décision de diversifier les vaccins anti-Covid "pertinente et adéquate" (Senhadji)

Publié par DK NEWS le 19-01-2021, 19h39 | 33
|

 Le président de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire, Kamel Senhadji a qualifié, lundi à Alger, de "pertinente et adéquate" la décision de diversifier les vaccins anti-Covid, estimant que ces vaccins ont des effets secondaires "ordinaires".
Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, M. Senhadji a affirmé que "la course internationale pour l'acquisition du vaccin anti-Covid a amené l'Algérie et plusieurs autres pays à opter pour la diversification des vaccins", qualifiant cette décision de "pertinente et adéquate en ce sens qu'elle constitue le seul moyen de faire face à la pandémie qui représente toujours un danger pour l'humanité".
Et d'ajouter: "tous les vaccins tendent vers un seul but: la production d'anticorps contre le nouveau coronavirus, néanmoins la différence réside dans la méthode de leur fabrication, et partant la diversification dans l'acquisition des vaccins anti-Covid ne représente aucun danger sur la santé du citoyen". 
A rappeler que le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer avait annoncé récemment la réception par l’Algérie d’un lot de vaccins anti-Covid-19, en provenance de la Chine, "avant fin janvier courant", précisant qu'"en plus du vaccin russe, il est attendu que l’Algérie reçoive un autre lot de vaccin anti-Covid-19 en provenance de le République populaire de Chine".
Pour ce qui est des effets secondaires potentiels des vaccins, M. Senhadji a rassuré les citoyens qu'ils ne représentaient aucune gravité, à l'exception de certaines réactions observées lors de la prise de vaccins ordinaires, comme une légère rougeur, soulignant que "c'est pas tout le monde qui sera vacciné, il existe certaines exceptions liées essentiellement aux personnes souffrant de déficience immunitaire et d'autres catégories bien précises, comme les femmes enceintes car on ignore encore les éventuels effets secondaires sur le foetus".
Par ailleurs, le même responsable a souligné la nécessité de "revoir le système de communication pour les campagnes de vaccination, en particulier celles de la Covid-19", soulignant que la peur de se faire vacciner est une "réaction humaine naturelle", avant d'insister sur le rôle des médias dans la sensibilisation des citoyens à l’importance de la vaccination contre le nouveau coronavirus.
Après avoir exprimé l'intention de l'Agence nationale de sécurité sanitaire d'acquérir le vaccin "le plus sûr et le plus efficace", M.
Senhadji a insisté sur le rôle de l'équipe scientifique, constituée d'un nombre de scientifiques algériens spécialisés en immunologie et mise en place par l'agence afin d'étudier les dossiers techniques relatifs à ces vaccins.
A cet effet, l'agence a présenté un rapport qui comprend un classement de 1 à 8 de ces vaccins, en adoptant un ensemble de critères et en évaluant la majorité des publications scientifiques sur ces vaccins.
Par ailleurs, le président de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire, a mis l'accent sur le travail mené pour la "relance de l'industrie nationale en matière de production de vaccins", particulièrement à la faveur des compétences scientifiques que recèle ce domaine, outre la disponibilité des structures de recherche appropriées.
Selon le même responsable, l'agence s'emploie à coordonner les efforts entre les différents acteurs du domaine de la production de vaccins pour l'exploitation optimale des résultats des recherches scientifiques sur les vaccins, proposant la création d'un centre dédié à la vaccinologie et d'un hôpital spécialisé en épidémiologie afin d’activer le principe de «vigilance» et prendre les mesures nécessaires au moment propice.
Il convient de rappeler que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, av ait donné des instructions au Premier ministre, le 20 décembre dernier, à l’effet d'accélérer la sélection du vaccin adéquat anti covid-19 et de lancer la campagne de vaccination dès 
janvier 2021.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.