Actualité

Nassim Diafat : Contribuer à la promotion des microentreprises à travers une approche économique

Publié par DK NEWS le 07-04-2021, 19h16 | 4
|

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat a appelé mardi depuis El Tarf, les jeunes porteurs d’idées et de projets à contribuer à "la promotion des micro-entreprises dans le cadre d’une approche économique".

Intervenant lors d’une rencontre avec les jeunes porteurs de projets, organisée au siège de cette wilaya, le ministre a invité les participants à "exploiter les opportunités offertes par l’Etat au profit des jeunes porteurs de projets au titre de la stratégie nationale élaborée dans le cadre de l’Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (ANADE), pour la promotion de la micro entreprise, avec une approche économique".

M. Diafat a rappelé, dans ce contexte, que 97% des entreprises sont des micro-entreprises. Il a précisé que sa visite dans cette wilaya a pour objectif d’"écouter les préoccupations des jeunes désirant concrétiser leurs projets et les accompagner durant leurs démarches", tout en les encourageant à les concrétiser dans d’autres wilayas.

Il a appelé, en outre, à intensif ier la communication avec les porteurs de projets pour les tenir au courant des multiples et nombreuses mesures incitatives mises à leur profit pour qu'ils soient "un levier efficient de développement économique".

M. Diafat a indiqué par ailleurs qu’une "cartographie" est en cours d’élaboration afin de recenser les besoins de chaque région pour la promotion des micro-entreprises, précisant que cette cartographie permettra de recenser les besoins et spécificités de chaque région du pays et les mettre à la disposition des porteurs de projets. Affirmant qu’une plateforme numérique a été également mise à la disposition des micro-entreprises, le ministre délégué a indiqué que sur 120.000 visiteurs de cette plateforme seuls 12.000 s’y sont inscrits, rappelant les efforts déployés par l’Etat pour soutenir et aider les micro-entreprises en difficulté.

"70% des micro-entreprises rencontrent des difficultés et pas moins de 500 micro-entreprises bénéficient, chaque semaine, de l’aide et du soutien de l’Etat, a-t-il soutenu en marge du coup d’envoi de la caravane de sensibilisation au profit de la femme au foyer pour l’encourager à contribuer au développement de l’entrepreneuriat en bénéficiant du dispositif d’accompagnement mis en place par l’Etat.

Deux propositions de création de deux mini-zones d’ac tivités commerciales, destinées aux jeunes de la région ont été, par ailleurs, présentées au ministre délégué par le wali Benarar Harfouche qui a notamment indiqué que ces mini-zones de trois (3) ha chacune, sont prévues à El Kala et Bouhadjar, pour un coût estimatif de 250 millions de dinars.

En marge de sa rencontre avec les jeunes porteurs de projets, M. Diafat a assisté à la signature d’une convention entre les bureaux de Annaba de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), de l’ANADE et du groupement régional agricole dans le cadre de l’encouragement des micro-entreprises à travers les formations dédiées aux domaines de l’agriculture et de la sous-traitance.

Le ministre délégué a, d’autre part, visité une exposition de micro-entreprises modèles activant dans divers créneaux (bijoux en corail, costumes traditionnels, huiles essentielles, collecte et traitement des huiles usagées, etc.) avant de procéder à la distribution de décisions à une dizaine de jeunes propriétaires de start-up.

M. Diafat avait auparavant visité quatre (4) entreprises de statut privé spécialisées dans le contrôle technique de véhicules à Matroha, une autre dans le contrôle de la construction (ECTC), une unité de production d’embarcations à Houaichia (commune du Lac des oiseaux) et une exploitation  agricole dans la commune de Besbes.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.