Santé

Nigeria : L'interdiction de Twitter "bientôt levée" (gouvernement)

Publié par DK NEWS le 15-08-2021, 15h28 | 6
|

Le gouvernement au Nigeria a affirmé mercredi qu'il lèvera "bientôt" l'interdiction du réseau social américain Twitter dans le pays le plus, plus de deux mois après sa suspension. 
"L'interdiction de Twitter sera bientôt levée alors que nous sommes proches de trouver un accord. 
Nous nous sommes entendus sur certains points, espérons-le-, dans quelques jours ou quelques semaines, nous allons nous mettre d'accord", a déclaré à la presse le ministre nigérian de l'Information Lai Raufu Mohammed. Twitter a confirmé "avoir récemment rencontré le gouvernement du Nigeria pour discuter des raisons pour lesquelles Twitter a été bloqué et des façons de résoudre ce problème", selon l'un des porte-parole de l'entreprise. 
"Nous attendons avec intérêt la poursuite de ces discussions avec le gouvernement nigérian et espérons voir très prochainement le service restauré", a-t-il ajouté. Le gouvernement avait annoncé le 4 juin 2021 suspendre Twitter pour "une durée indéterminée", accusant notamment le réseau social d'avoir une "mission suspecte" contre le gouvernement nigérian, et de tolérer sur sa pla teforme les messages du chef d'un groupe séparatiste incitant à la violence dans le sud-est du Nigeria. 
La suspension de Twitter était intervenue deux jours après la suppression par le réseau social d'un message du président Muhammadu Buhari. Le chef de l'Etat avait menacé de "traiter avec un langage qu'ils comprennent" les responsables des violences actuelles dans le sud-est du Nigeria - attribuées par les autorités à des séparatistes igbos-, qui ravivent les terribles souvenirs de la guerre du Biafra qui a fait plus d'un million de morts dans les années 1960. 
Quelques jours plus tard, le gouvernement avait affirmé que la condition préalable à la levée de cette interdiction était l'enregistrement du réseau social comme entreprise opérant dans le pays.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.