Cinéma : Le film "Arthur Rambo", avec Rabah Nait Oufella dans le rôle principal, présenté en Espagne

Publié par DK NEWS le 20-09-2021, 15h57 | 18

Le nouveau film "Arthur Rambo", du réalisateur français Laurent Cantet, traitant de la destruction d'une réputation sur les réseaux sociaux, et dans lequel l'acteur franco-algérien Rabah Nait Oufella incarne le rôle principal, a été présenté dimanche, à l'occasion du festival espagnol de Saint-Sébastien.  L'histoire d'"Arthur Rambo" se base sur celle, réelle, de Mehdi Meklat, auteur français de 25 ans qui avait acquis une notoriété en chroniquant notamment les quartiers défavorisés, avant de tout arrêter face à la découverte en 2017 de milliers de ses tweets antisémites, homophobes, racistes et sexistes. Se faisant remarquer à 15 ans déjà, dans "Entre les murs", film qui a valut en 2008 à Laurant Cantet une Palme d'or, Rabah Nait Oufella, incarne dans "Arthur Rambo", le rôle de Karim D, un jeune écrivain d'origine algérienne qui vit en banlieue parisienne et vient de publier son premier roman sur l'immigration, qui le propulse rapidement vers la célébrité. Son livre est sur le point d'être adapté au cinéma lorsqu'une série de ses tweets antisémites et homophobe s, publiés sous le pseudo "Arthur Rambo" viennent tout renverser, l'obligeant à affronter son entourage et trouver une issue. Le long-métrage suit ce jeune auteur, d'une génération dans laquelle "même s'ils sont nés avec les réseaux sociaux, je crois qu'il y a une incompréhension parfois de leur fonctionnement", a exposé le réalisateur, également lauréat de deux César pour "Ressources humaines" (1999). "C'est un personnage assez représentatif de notre époque, représentatif aussi d'une fracture sociale qui en France est très marquée, et surtout à Paris, entre le monde parisien et la banlieue", a souligné le réalisateur de 60 ans. Agé de 28 ans, Rabah Nait Oufella Compte plusieurs films à son actif, "L'ange de Goudron" (2001)"Entre les murs" (2008), "Au voleur" (2009), "Schengen" et "Un mauvais père" (courts métrages-2011),"Papa was not a Rolling Stones" (2013), "Bande de filles", "Boulevard du palais"(saison 16), "Un métier bien" (court métrage) (2014) "Braqueurs" (2015), "Grave", "Nocturama" et "Patients" (2016), "L"ascension" et "Meltem" (2017), "Debout sur les montagnes" et "Les affamés" (2018), "Comme des reines" et "Navalo-saison1" (2020).