Régions

Naâma : Des efforts pour améliorer les conditions de scolarité des élèves dans les zones d’ombre

Publié par DK NEWS le 21-09-2021, 14h33 | 5
|

Le secteur de l'éducation dans la wilaya de Naama s'est renforcé, à la faveur de la rentrée scolaire 2021-2022, par de nouveaux établissements éducatifs visant notamment à améliorer le transport et la restauration et garantir de meilleures conditions de scolarité aux élèves des zones d’ombre, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.  

La direction de l’éducation a mobilisé, en collaboration avec les services communaux et la contribution d’autres secteurs, tous les moyens pour surmonter les difficultés enregistrées en matière de scolarité des enfants de nomades à travers les communes de la wilaya et faciliter leur accès aux bancs d’études.
Dans ce sens, les efforts ont été axés sur l’aménagement, l'extension et l'équipement des structures éducatives et internats notamment en cycle primaire, en plus de l'amélioration des prestations en matière de cantines scolaires au niveau des 22 zones d’ombre des communes de Naama, Sfissifa, Moghrar, Asla, Ain Sefra, Kasdir et Djenine Bourzeg.
Le directeur de l’éducation, Zine El Abidine Djamel Khelladi a souligné que l’amélioration et la promotion des c onditions de scolarité à travers les zones d’ombre et la prise en charge des conditions d’accès des élèves de ces zones aux salles des cours est "un objectif" de son secteur et à des taux avancés avec la nouvelle rentrée scolaire.
Les villages et les zones éloignées de la wilaya ont été dotées cette année de 12 classes d’extension, de quatre nouvelles cantines scolaires outre l'ameublement de l’internat d’une école primaire et le renforcement de l’encadrement pédagogique et administratif, a-t-il déclaré, signalant la réouverture de deux groupes scolaires fermés depuis plusieurs années au niveau des villages de Hassi Defla dans la commune de Sfissifa et s'El Ghouiba dans la commune de Moghrar, qui ont fait l'objet de travaux de réfection et d'extension et de dotation de cantines.

Renforcement des moyens de transport et de restauration scolaires 

La wilaya de Naama a bénéficié aussi de 21 nouveaux bus de transport scolaire dans les zones d’ombre, ce qui garantira une couverture satisfaisante au niveau des collectivités éloignées et verra leur nombre au niveau des parcs communaux passer à 60 bus qui sont en bon état et adaptés aux pistes steppiques.
Le directeur de l'administration locale, Dahou Ould Slimane a fait savoir, pour sa part, que la direction des équipem ents publics a débloqué une enveloppe financière pour la rentrée scolaire nouvelle de 30 millions DA pour l'entretien des réseaux d'eau, d'électricité et du gaz pour le chauffage et la restauration à travers les établissements scolaires dans les zones d'ombre de quatre communes, en plus de l'aménagement de deux petites aires pour les activités sportives.
Environ 2.500 élèves répartis sur 35 cantines scolaires et des salles exclusivement équipées pour la restauration, où des repas chauds seront servis, alors que les services communaux veillent à fournir du personnel qualifié pour ces structures, a-t-on appris à l’inspection des cantines scolaires de la wilaya. D'autre part, les enfants des zones d'ombre se sont vus allouer un premier quota d’aides de solidarité octroyés par les services de la wilaya à la direction de l'éducation, estimée à 500 cartables pour les nécessiteux, a souligné la direction de l'action sociale.
Afin de permettre aux écoliers de certaines zones reculées et villages isolés de bénéficier de consultations médicales périodiques et obligatoires, deux nouvelles unités de dépistage et de suivi sanitaire (UDS) ont été créées dans les dairas de Mekmen Benamar et Ain Sefra où il est question de mobiliser régulièrement des équipes médicales supplémentaires pour la prise en charg e de la population scolaire des zones d’ombre tout au long de l’année scolaire. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.