Culture

Suppression du minaret de Djamaâ El Djazair sur la photo de la Une du journal "El watan", une atteinte à la mémoire du peuple (Affaires religieuses)

Publié par DK NEWS le 21-09-2021, 14h50 | 5
|

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a qualifié lundi la suppression par le journal +El Watan+ du minaret Djamaâ El Djazair sur la photo de sa Une, d'"atteinte flagrante de la mémoire du peuple algérien" et de "violation éhontée des lois de la République". 
Le communiqué du ministère indique que "le journal francophone "+El Watan+" qui a publié sur sa Une une photo du convoi funéraire de l'ex-Président Moudjahid, Abdelaziz Bouteflika, sur laquelle apparait l'image de +Mohammadia+ et de laquelle a est supprimé le minaret de Djamaâ El Djazair, est une atteinte flagrante à la mémoire du peuple algérien et une violation éhontée des lois de la République", lit-on dans le communiqué du ministère. 
Le ministère s'interroge "avec étonnement et indignation des plus vifs", sur les visées de cet agissement injustifié dans une tribune médiatique nationale qui prétend être professionnelle, en recourant à une suppression professionnelle qui ne saurait être justifiée ni par la spontanéité ni par une prétendue fausse manipulation ". 
Pour le ministère, de telles violations " devront donner lieu à des poursuites administratives et à des mesures judiciaires". 
Selon la même source, Djamaâ El Djazair est " un édifice religieux et un monument culturel, scientifique et civilisationnel, qui écrit l'Histoire pour l'Algérie indépendante et livre un message de fidélité aux chouhada, avec un symbolisme historique, culturel et religieux. 
Il institue l'histoire et l'avenir d'un peuple qui a rejeté les plans du colonialisme et s'est attaché à ses fondements religieux et à son legs culturel sur un district dont le nom a été changé de +Lavigerie+ à +Mohammadia+ et de +l'association des Pères blancs+ à +Djamaâ El Djazair+". 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.