Irrigation d'appoint : Les superficies irriguées en hausse annuelle de 40.000 ha à l’échelle nationale

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 14h20 | 86

 Les superficies dédiées à la céréaliculture utilisant l'irrigation d'appoint et complémentaire enregistrent annuellement, une hausse de 40.000 hectares, au niveau national, selon l’Institut national des sols, de l'irrigation et du drainage (INSID).

En marge d’une journée de formation au profit des cadres du secteur de l’agriculture de la wilaya d'Ain Temouchent ,le directeur général de l’INSID, Cherif Nekri a ainsi fait savoir que les superficies irriguées par le système d’appoint en céréaliculture enregistrent au niveau national une augmentation annuelle de 40.000 ha, dans le cadre de la stratégie adoptée dans la feuille de route du ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour atteindre une superficie de 500.000 ha de superficie dédiées à la céréaliculture irriguée à l'horizon 2024.
Les terres utilisant le système d’irrigation complémentaire dans les Hauts plateaux du nord et d’appoint aux wilayas du Sud donnent un rendement de 50 quintaux (qx) de céréales à l’hectare permettant de réaliser entre 25 et 30 millions qx d’ici 2024.
Outre la production nationale des céréales qui dépend de la pluviométrie variant entre 40 et 45 millions qx par an en cas de bonne saison agricole, le secteur peut atteindre un total de 70 millions qx par an de céréales à l’horizon 2024 permettant de couvrir entre 70 et 80 % des besoins du marché national, a-t-il affirmé. Il est prévu l’intégration de plus de 18.000 agriculteurs dans le processus d'extension de la superficie céréalière irriguée avec le système complémentaire et d’appoint à l’échelle nationale, compte tenu du soutien de l'Etat dans le domaine d'acquisition des équipements d'irrigation et de forage à un taux de 50%, a-t-il annoncé. La journée de formation a regroupé des chefs des subdivisions agricoles et des délégations communales, des cadres de la Coopérative de céréales et de légumes secs et de représentants de la chambre agricole de wilaya pour débattre du processus technique en irrigation d’appoint lié à la céréaliculture et fixer les niveaux d’utilisation des engrais suivant une approche adoptant la rationalisation de l’utilisation des eaux et des engrais. La rencontre visait à former les cadres du secteur dans ce domaine pour accompagnement des agriculteurs et d’atteindre les objectifs escomptés dans la feuille de route élaborée par le ministère de tutelle.