Economie

Energie : Le pétrole et le gaz naturel répondront à plus de la moitié des besoins énergétiques mondiaux en 2045 (Opep)

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 14h21 | 9
|

 Le pétrole et le gaz naturel continueront de répondre ensemble à plus de la moitié des besoins énergétiques mondiaux en 2045, a déclaré mardi à Dubaï, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Mohammad Barkindo.  Faisant référence à la prochaine publication par l'OPEP des Perspectives pétrolières mondiales 2021, le secrétaire général a noté que "le pétrole et le gaz naturel continueront de répondre ensemble à plus de la moitié des besoins énergétiques mondiaux en 2045", a rapporté l'Organisation sur son site web, précisant que le pétrole le pétrole représentera environ 28 %, suivi du gaz 24 %.
M. Barkindo qui s'exprimait lors de l'événement phare du gaz " Gastech" qui se déroule du 21 au 23 septembre courant, a abordé la transition énergétique, en soulignant "le rôle vital" du pétrole pour répondre à la demande croissante d'énergie, ajoutant que "des investissements prévisibles sont nécessaires pour répondre aux besoins mondiaux croissants". 
Il a également souligné "la nécessité de lutter contre la pauvreté énergétique e t de respecter les engagements mondiaux pour élargir l'accès à l'énergie". Le SG de l'Opep a, par ailleurs, mis en avant "l'importance et l'opportunité" du "Gastech", notant que "la plate-forme d'aujourd'hui offre l'occasion d'aborder les principaux problèmes et préoccupations liés à l'industrie, après une période difficile causée par la pandémie de COVID-19". Cet événement s'est ouvert mardi sous le patronage du vice-président et premier ministre des Emirats arabes unis et souverain de Dubaï, Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum.
Une session, intitulée Gastech 2021 - Leading the net-zero agenda, a abordé un certain nombre de questions clés concernant l'industrie de l'énergie, notamment les perspectives énergétiques, les fondamentaux du marché, le rôle du secteur privé dans l'énergie, les investissements, les perspectives de l'économie mondiale après COVID-19, ainsi que des sujets liés à la COP26 prévue du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow, Royaume-Uni.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.