Barrage du nil : L'Algérie contribue à l'effort visant à régler le différend (Lamamra)

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 14h43 | 18

L'Algérie contribue à l'effort collectif visant à régler le différend opposant l'Egypte et le Soudan à l'Ethiopie en raison du barrage monumental construit par ce pays sur le Nil bleu, a indiqué mardi le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra à la chaîne américaine CNN.   "Beaucoup de parties contribuent à régler ce problème incluant les parties concernées elles-mêmes.
L'Algérie apporte sa contribution à cet effort en faisant en sorte d'instaurer la confiance entre les pays concernés et en les aidant à surmonter un certain nombre de blocages psychologiques", a expliqué le chef de la diplomatie algérienne.
"Nous sommes optimistes (car) toutes les parties sont engagées à régler ce problème. L'UA est en train d'aider à sa résolution ainsi que la communauté internationale qui espère, je le pense, que les trois pays concernés surmontent les derniers obstacles", a-t-il signalé.
L'Egypte et le Soudan négocient depuis dix ans, sans succès, avec l'Ethiopie les modalités de gestion et de remplissage du réservoir du Grand barrage de la Ren aissance (Gerd), qu'Addis Abeba juge indispensable au développement de ses infrastructures énergétiques. L'Egypte dépend du Nil pour environ 97% de ses besoins en eau, y compris pour son agriculture et considère le barrage comme "une menace existentielle". Le Soudan espère que le barrage va réguler ses crues annuelles, mais craint des effets néfastes sans accord.