Société

Constantine CNAS : plus de 4 300 employeurs exonérés des pénalités de retard des cotisations

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 15h01 | 10
|

 Plus de 4.300 employeurs sont concernés par l'exonération des pénalités de retard d'acquittement des cotisations à la Caisse nationale d'assurance sociale des salariés (CNAS) de Constantine, a-t-on appris mardi du directeur local de la CNAS, Boualem Houidechet.

Les mesures exceptionnelles liées à l'exonération des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale ont touché, depuis début septembre courant, plus de 1.000 employeurs à Constantine et l'opération se poursuit, a indiqué à l'APS M. Houidechet, en marge du lancement des journées d'information sur le renforcement des mécanismes de communication relatifs aux nouvelles dispositions.
Lors d'une rencontre d'information visant à expliquer cette mesure intervenant après la promulgation de l'ordonnance n 21-12 du 25 août 2021, parue au Journal officiel n 65, le responsable a rappelé que ces mesures s'inscrivent dans le cadre de l'application de cette ordonnance relative aux dispositions exceptionnelles d'exonération des opérateurs, commerçants et professionnels non-salariés pratiquant une activité libérale de t outes pénalités de retard de paiement des cotisations à la CNAS.
La campagne d'information intitulée "la Sécurité sociale, acteur fondamental dans la relance de l'économie nationale'', vise, selon le responsable, à faire connaître les mesures exceptionnelles relatives aux pénalités et permettre aux employeurs affiliés à la sécurité sociale ayant eu des difficultés de paiement des cotisations à cause de la Covid-19 de rééchelonner les dettes impayées à la CNAS et de s'en acquitter par facilité jusqu'à la fin janvier 2022.
L'adoption de ces mesures exceptionnelles vise également à concrétiser le programme de relance économique décidé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et accompagner les opérateurs économiques pour dépasser les répercussions de la pandémie par différents moyens de communication devant permettre la facilitation de toutes les mesures de régularisation de leur situation vis à vis de la sécurité sociale, bénéficier de l'exonération des majorations et pénalités de retard et de payer leurs cotisations suivant un calendrier approprié.
La CNAS de Constantine compte cinq centres de diagnostic et de soins ainsi que 17 centres de paiement, a-t-on fait savoir.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.