Sports

Cameroun : Samuel Eto'o candidat à la présidence de la fédération camerounaise

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 15h20 | 92
|

L'ancien-international camerounais et légende du football africain, Samuel Eto'o a officiellement déposé sa candidature pour devenir le prochain présidence de la fédération (FECAFOOT), ont rapporté mercredi plusieurs médias locaux. 
Eto’o a rédigé un texte prouvant ses convictions en tant que nouveau candidat et son slogan de " redonner au football camerounais sa grandeur". 
" Le souhait de nos citoyens est que nous regardions au-delà de nos intérêts égoïstes afin de relancer nos championnats locaux en assurant leur régularité, leur attractivité et leur visibilité, a déclaré l'ancien joueur du Barça et de l'inter de Milan". 
L’ex-capitaine des Lions Indomptables dont la dernière aventure sur le terrain s'est terminée au Qatar en 2019, se dit "fier" et "honorer" de pouvoir embrasser cette responsabilité. 
" Je présente ma candidature avec l’engagement sans précédent de ne pas empocher un centime des indemnités prévues pour le poste de président de la Fédération. 
Ces fonds seront alloués au développement du football amateur. 
( ) Je suis candidat à ce poste afin d’attirer des financements externes et de ne pas réduire les revenus déjà maigres avec des charges inutiles", a indiqué le double vainqueur de la Ligue des Champions d'Eurrope. 
Tout en étant convaincu qu'en administration, rien n’est simple, Eto'o sait qu'avant de pouvoir prétendre à la présidence de la FECAFOOT, il devra être élu, d'abord, délégué de la ligue départemental de la Sanaga Maritime. 
Une étape indispensable et dont la réponse sera révélée ce vendredi. 
Suite à cette élection départementale, Samuel Eto’o pourrait cependant manquer les élections présidentielles. 
Une loi camerounaise stipule que les binationaux ne peuvent prétendre au poste tant convoité. 
Ayant aussi la nationalité espagnole, le meilleur buteur de l’histoire du Cameroun (56 réalisations) devra faire une croix sur le passeport hispanique avant la fin de ce processus électoral qui se clôturera le 11 décembre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.