Actualité

Tribunal de Dar El Beida: 4 ans de prison ferme pour Ali Ghediri

Publié par DK NEWS le 24-09-2021, 10h48 | 10
|

Le Tribunal criminel de Dar El Beida a rendu son verdict,  jeudi, et condamné l'ancien Général-major, Ali Ghediri, à la peine de 4 ans de prison ferme, pour le chef d'inculpation de "participation en temps de paix à une entreprise visant à fragiliser le moral de l'Armée nationale populaire (ANP)".

Outre cette peine, 10 ans de prison ferme ont prononcés à l'encontre de Hocine Guasmi, comparaissant dans la même affaire et poursuivi pour "faux et usage de faux", "usurpation d'identité", "intelligence avec l'étranger" et " fragilisation du moral de l'Armée nationale populaire (ANP)". En sus de la réclusion criminelle, ce dernier sera également privé de "ses droits civiques".

Plus tôt dans la journée, le représentant du parquet avait requis une peine de 7 ans de prison ferme à l’encontre de Ali Ghediri et 20 ans de prison ferme à l'encontre de Hocine Guasmi, arguant de "la gravité" des faits reprochés aux accusés et exprimant son souhait que ces peines "sévères" puissent "servir d'exemples" à l'avenir.

Les avocats de la défense, ayant plaidé "l’acquittement" pour Ali Ghediri lors de leurs plaidoiries, envisagent de faire appel "dés ce jour", ayant considéré notamment "infondés" les faits reprochés à leur client et souligné, dans leurs respectifs plaidoyers, "son sens patriotique et son abnégation" au service du pays durant toute sa carrière militaire au sein de l’ANP.

Le procès de Ali Ghediri, ancien candidat à la présidentielle annulée d’avril 2019 et en détention depuis juin 2019, s’est ouvert mercredi matin dans la même juridiction, et a été entamé par son audition au sujet, notamment, de ses sorties médiatiques, entre 2015 (année de son départ à la retraite) et 2018.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.