Hi-Tech

Etats-Unis : Enquête de sécurité sur les importations d'aimants au néodyme

Publié par DK NEWS le 25-09-2021, 15h07 | 8
|

Le ministère américain du Commerce a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête pour déterminer les effets des importations d'aimants néodyme-fer-bore (NdFeB) sur la sécurité nationale des Etats-Unis.  Ceux-ci sont des composants essentiels d'infrastructures majeures, notamment les véhicules électriques et les éoliennes. 
Ils sont également utilisés dans les disques durs des ordinateurs, les équipements audio, les appareils d'imagerie par résonance magnétique et les systèmes de sécurité nationale critiques, selon le ministère. 
Lancée au nom de l'article 232 de la loi de 1962 sur l'expansion du commerce, cette enquête va servir à "déterminer si la dépendance des Etats-Unis à l'égard des importations pour ce produit essentiel constitue une menace pour notre sécurité nationale", a expliqué la ministre américaine du Commerce, Gina Raimondo, dans un communiqué. 
Elle dispose de 270 jours à compter du lancement de l'enquête, soit jusqu'au 18 juin 2022, pour présenter les conclusions et les recommandations de son ministère au président Joe Biden, a-t-on précisé de même source. 
Le recours à cet a rme juridique a déjà eu lieu plusieurs fois sous le précédent président, Donald Trump, afin d'enquêter sur les importations d'acier et d'aluminium, de voitures et de pièces détachées, ainsi que d'uranium et d'éponge de titane, suscitant l'opposition des milieux d'affaires nationaux et internationaux et l'inquiétude face à un protectionnisme croissant. 
En mars 2018, M. 
Trump avait ainsi annoncé que les Etats-Unis imposeraient des droits de douane de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium. 
Alarmés par la politique commerciale de l'administration Trump, des parlementaires américains ont déposé une proposition de loi obligeant le président à obtenir l'approbation du Congrès avant d'imposer des tarifs douaniers pour raison de sécurité nationale. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.