Régions

Fontaines d’eau à Médéa : Apport précieux pour les habitants

Publié par DK NEWS le 01-10-2021, 15h42 | 38
|

Les fontaines d'eau sont d'un apport précieux pour les habitants de la ville de Médéa, confrontés depuis des mois, à une grave pénurie d'eau, due à une baisse importante des stocks destinés à alimenter cette agglomération qui compte près de 200.000 résidents.

La rareté de ce précieux liquide dans les robinets a contraint beaucoup d'habitants à se ruer sur les multiples fontaines d'eau, éparpillées à travers la ville de Médéa, pour s'approvisionner en eau. L'existence de ces fontaines a été d'un grand secours pour la population qui peut accéder librement, de jour comme de nuit, à cette source de vie vitale.      

Une solution palliative pour les familles qui, en cette période de pénurie, ont l'opportunité de s'approvisionner directement de ces fontaines pour assurer leur consommation quotidienne d'eau, pouvoir se laver et accomplir d'autres tâches domestiques qui nécessitent de l'eau. De nombreuses familles se sont adaptées à la nouvelle situation induite par le rationnement de l'eau du robinet, avec un programme de dotation des foyers qui varie, entre 5 et 8 jours.

Des décalages plus importants peuvent avoir lieu, soit en raison de pannes techniques et de rupture de canalisation, soit à l'insuffisance des stocks d'eau dans les stations de pompage qui alimentent la ville, à partir du barrage de "Ghrib", dans la wilaya de Ain Defla, comme l'affirment des responsables de l'Algérienne des eaux (ADE), obligeant, à chaque fois, cette dernière à effectuer des réaménagements contraignants dans le calendrier de distribution.

La persistance du manque d'eau dans les robinets pousse de plus en plus de citoyens à recourir à l'eau de fontaines. Adultes, enfants et, même des femmes, font, chaque jour, des allers-retours pour constituer le stock d'eau de la journée. Une corvée qu'effectuent inlassablement, depuis des mois, les habitants de la ville de Médéa, même si certains s'estiment mieux lotis et privilégiés, par rapport, aux habitants des quartiers périphériques de la ville et des cités, confie Mourad, un habitant de la ville.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.