Société

Commerce : Signature d'une convention pour le renforcement du contrôle de qualité des produits et la répression de la fraude

Publié par DK NEWS le 06-10-2021, 16h22 | 133
|

Une convention a été signée, mardi à Alger, entre le Centre algérien du contrôle de la qualité et de l’emballage (CACQE), l’Organisme algérien d’accréditation (ALGERAC), le Laboratoire national d’essais (LNE) et le Programme d'Appui à la mise en œuvre de l'Accord d'Association Algérie-Union européenne (P3A), en vue de garantir la qualité des produits. Cette convention a pour objectif de garantir la conformité des produits locaux et importés aux normes internationales et d'assurer l'accompagnement technique des opérateurs économiques. La convention a été signée en marge d'un séminaire organisé par le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations sur l'accréditation des laboratoires de répression de la fraude, en présence de cadres du ministère et des organismes parties de l'Accord. 
Dans ce cadre, des certificats d'accréditation ont été délivrés par ALGERAC à huit laboratoires de répression de la fraude dans les wilayas de Biskra, Oued Souf, Djelfa, Blida, Sétif, Souk Ahras, Saïda et Tissemssilt. Ces laboratoires spécialisés ont été enregistr és dans le Programme d'appui spécifique à la surveillance et l'encadrement du marché (PASSEM). Neuf autres laboratoires ont été programmés pour l'obtention de l'accréditation. Il s'agit des laboratoires d'Alger, Constantine, Oran, Chlef, Mostaganem, Batna, Annaba, Tiaret et Béjaïa, outre le LNE. 
Les opérateurs économiques pourront bénéficier des services de ces laboratoires accrédités dans le cadre de leurs différentes opérations, qu'il s'agisse de l'exportation ou de l'autocontrôle de leurs produits, selon les explications fournies par le premier responsable du secteur, Kamel Rezig. En plus du LNE, l'Algérie compte 32 laboratoires de répression de la fraude, auxquels s'ajoutent 6 autres labos, réceptionnés récemment, que le ministère œuvre à doter de matériels scientifiques nécessaires, a expliqué M. Rezig, faisant état de 10 autres laboratoires dont le taux de réalisation a dépassé 95%. 
Le secteur propose l'acquisition de 8 laboratoires mobiles équipés à mettre en place au niveau des inspections frontalières d'Alger, Skikda, Annaba, Jijel, Oran, Bejaïa afin de renforcer le contrôle des produits importés. Afin d'obtenir l'accréditation de ces laboratoires, le ministère du Commerce a procédé, depuis 2019, à l'exécution d'une stratégie, dans le cadre du PASSEM, pour développer les capa cités techniques d'un système de mise en conformité des produits et confirmer les résultats des analyses, conformément à la certification ISO 17025. 
De surcroît, le CACQE a bénéficié de plusieurs programmes de développement pour la réalisation et l'équipement des labos de lutte contre la fraude partout sur le territoire national. Le ministère du Commerce a tracé un programme visant le développement et la modernisation du dispositif de contrôle et le renforcement des mécanismes de contrôle de conformité des produits sur le marché national et au niveau des frontières. 
Le programme en question inclue des opérations d'habilitation, de préparation et de formation au profit des agents, leur permettant de s'acquitter efficacement de leur mission de contrôle. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.