ONU - Systèmes d'armes létaux autonomes : L'Algérie exprime son attachement au droit humanitaire

Publié par DK NEWS le 06-10-2021, 16h55 | 49

L'Ambassadeur, représentant permanent de l'Algérie à Genève, Lazhar Soualem a fait part de l'attachement de l'Algérie au "droit international humanitaire" et aux "objectifs humanitaires visant à faire face à la problématique des Systèmes d'armes létaux autonomes (SALA)", plaidant en faveur de l'utilisation pacifique des technologies émergentes.   Le diplomate algérien qui intervenait le 1er octobre courant, à l'occasion de la clôture des travaux de la 2ème session du groupe d'experts gouvernementaux (CGE) sur les Systèmes d'armes létaux autonomes (SALA), organisée à partir du 24 septembre à Genève "a tenu à rappeler les éléments de position nationale, en mettant l'accent sur l'attachement de l'Algérie au droit international humanitaire et aux objectifs humanitaires visant à faire face à la problématique des SALA". 
L'ambassadeur a plaidé, dans ce contexte, en faveur de la position du Groupe des pays non-alignés consistant à adopter un instrument juridiquem ent contraignant, dans le cadre de la convention sur certaines armes classiques (CCAC), contenant des interdictions et des réglementations pour relever les défis humanitaires et de sécurité internationale posés par les technologies émergentes dans le domaine des SALA. A cet effet, M. Soualem a appelé à garantir "l'utilisation pacifique des technologies émergentes à des fins de développement socio-économique". 
La session du groupe d'experts gouvernementaux a permis aux Etats parties à la CCAC de procéder à un examen approfondi des principales questions inscrites à l'ordre du jour du groupe, notamment les caractéristiques des SALA, l'application du droit international, l'interaction homme-machine, l'examen des armes, l'atténuation des risques, les aspects opérationnels et les considérations éthiques. 
Lors du débat interactif, de nombreuses délégations ont mis l'accent sur les progrès réalisés dans le cadre du processus relatif aux SALA, depuis son lancement en 2013, en attendant la formulation de recommandations concrètes dans le rapport final du groupe, lors d'une session qui se tiendra la veille de la 6ème conférence d'examen de la CCAC, à Genève, en décembre 2021. 
Ces recommandations devraient porter sur "la clarification, l'examen et le développement d'aspects du cadre normatif et opération nel sur les technologies émergentes dans le domaine des SALA".