Régions

Tindouf : lancement du chantier de deux postes frontaliers fixes

Publié par DK NEWS le 08-10-2021, 16h27 | 10
|

Les travaux de réalisation de deux postes frontaliers terrestres fixes algéro-mauritaniens ont été lancés mercredi au niveau du point kilométrique PK-75 sur le territoire de la wilaya de Tindouf.

Ces deux nouvelles structures, dont les travaux de réalisation ont été confiés à la société nationale des travaux publics (SNTP) avec un délai de réalisation de 24 mois, s’étendent sur près de 10 hectares où seront regroupées les installations nécessaires des deux postes.

Leur étude a été confiée à un bureau local et le contrôle des travaux sera assuré par l’agence de contrôle technique de Tindouf.

Le projet en question prévoit pour chacun des postes, neufs (9) pavillons dédiés aux procédures administratives, dont le contrôle des mouvements de sortie et d’entrée, celles de police, des douanes algériennes, un poste de contrôle de véhicules lourds et un autre de repos pour passagers, selon la fiche technique.

Des structures d’hébergement des éléments de la police et des douanes algériennes, d’autres pour les actions techniques diverses ainsi que des logements de fonction, figurent sur le plan du projet.

Dans une déclaration à la presse, le wali de Tindouf, Youcef Mahiout, a affirmé que ces postes frontaliers terrestres fixes font partie de grandes opérations de développement accordées à la wilaya pour impulser les activités économiques dans le Sud et contribuer au développement de l’économie nationale.

Le poste frontalier terrestre Chahid Mustapha Benboulaid, actuellement opérationnel et conçu en préfabriqué, ne répond pas aux attentes des deux pays, a souligné M. Mahiout, avant d’appeler à réduire la durée de réalisation du nouveau projet par le lancement de deux chantiers en vue de hâter le rythme des travaux et générer des emplois supplémentaires.

Ce projet devra également, a-t-il dit, impulser le rôle du poste frontalier terrestre, à la satisfaction des opérateurs économiques, en réunissant les conditions favorables à même de les encourager à exporter leurs produits vers les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Selon le chef de l’exécutif de la wilaya de Tindouf, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie via ce poste ont atteint depuis le début de l'année (2021) un volume de près de trois (3) millions d'euros, ce qui devra inciter, a-t-il ajouté, à l’extension des activités commerciales entre les deux pays pour atteindre les marchés de l’Afrique de l’Ouest.

La dernière édition de la foire internationale "Mouggar" a vu la participation de plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens et étrangers, a rappelé le wali de Tindouf, avant de relever que ces nouvelles installations frontalières permettront aux opérateurs économiques d’exporter leurs produits dans de meilleures conditions vers l’Afrique.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.