Sports

Ligue 2 - ASM Oran : Fin de mission pour l’entraîneur Laoufi

Publié par DK NEWS le 09-10-2021, 14h57 | 7
|

La direction de l’ASM Oran a mis fin aux fonctions de son entraîneur Salem Laoufi après seulement une dizaine de jours de sa nomination à la tête de la barre technique de cette formation de Ligue 2 de football, a-t-on appris samedi de cette dernière. 
Cette décision est motivée par l’absence prolongée des entraînements du technicien oranais, obligeant le président de l’ASMO, Merouane Beghor, à mettre un terme prématuré à la relation de collaboration entre les deux parties, a précisé la même source. 
Jeudi passé, Laoufi avait déclaré à l’APS qu’il comptait claquer la porte en raison "des conditions très difficiles dans lesquelles travaille l’équipe", a-t-il dit. 
Avant deux semaines du coup d’envoi de la nouvelle édition du championnat du deuxième palier, la direction de l’ASMO, dont l’équipe a commencé tardivement ses préparatifs d’intersaison, s’est à nouveau lancée à la recherche d’un nouveau coach. 
Le nom de l’ex-driver du voisin, le MC Oran, Fouad Bouazza, est évoqué avec insistance dans les milieux de la formation de M’dina J’dida. Par ailleurs, le deuxième club phare de la capitale de l’Ouest devrait bénéficier " ces jours-ci" d’une subvention de la part de la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS), après l’entrevue que vient d’avoir son président avec le premier responsable de la DJS, a-t-on indiqué de même source. 
Outre cette aide financière devant constituer une véritable bouffée d’oxygène pour l’ASMO qui est confrontée à une crise financière aiguë, la DJS s’est engagée aussi à prendre en charge le stage d’intersaison des "Vert et Blanc", exactement comme c’est le cas pour le MCO actuellement en regroupement à Chlef, souligne-t-on encore. L’ASMO, reléguée en Ligue 2 à l’issue de l’exercice 2015-2016, est toujours interdite de recrutement. 
Sa direction devra s’acquitter de la somme de 31 millions DA pour lever cette mesure décidée par la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), rappelle-t-on. Et comme un malheur ne vient jamais seul, l’effectif de l’équipe fanion a connu le départ de plusieurs joueurs cadres, obligeant les dirigeants à promouvoir de nombreux éléments de l’équipe réserve. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.