Mali : Maïga accuse la France d'avoir entraîné des "groupes armés" sur le sol malien

Publié par DK NEWS le 09-10-2021, 16h20 | 60

Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga, a accusé la France d'avoir entraîné des "groupes armés" dans certaines régions du Mali, dans un entretien accordé vendredi à l'agence de presse russe Sputnik. 
"Le Mali n'a pas accès à Kidal (nord), c'est une enclave contrôlée par la France. Là, il y a des groupes armés entraînés par des officiers français. Et nous en avons la preuve", a déclaré M. Choguel Maïga à Sputnik. 
"Nous avons une expression selon laquelle si vous cherchez une aiguille dans votre chambre, et qu’une personne impliquée dans la recherche de cette aiguille tient son pied dessus, alors vous ne la trouverez jamais. 
C'est la situation actuelle au Mali, que nous ne comprenons pas et ne voulons pas supporter", a-t-il avancé. 
La France, active au Sahel contre les groupes terroristes depuis 2013, a annoncé en juin 2021 la fin de son opération Barkhane. 
Paris a fait part de sa volonté de "réorganiser" son dispositif militaire avec une réduction de ses effectifs d’ici à 2023 à 3.000 hommes environ, contre plus de 5.000 aujourd’hui. 
Par ailleurs, le Premier ministre malien a qualifié de "campa gne de désinformation" et de "chantage" les déclarations sur la présence présumée d’instructeurs russes au Mali. 
"Les informations diffusées par certains médias sur l’arrivée d’instructeurs militaires russes au Mali font partie d’une campagne de désinformation", a-t-il déclaré à Sputnik. "Ces dernières semaines, une vaste campagne diplomatique contre l’Etat malien se déroule dans les médias...Il s’agit de chantage qui ne peut pas affaiblir notre intention de rompre notre coopération avec des partenaires fiables comme la Russie", a indiqué M.Maïga. Selon lui, "un Etat indépendant peut collaborer avec n’importe quel Etat au nom des intérêts de son peuple".