Hi-Tech

Palestine : HRW accuse Facebook d'avoir censuré des publications pro-palestiniennes

Publié par DK NEWS le 09-10-2021, 16h39 | 3
|

La plateforme Facebook a supprimé "injustement" des publications pro-palestiniennes lors des violences perpétrées au mois de mai dernier par l'occupant dans les territoires palestiniens, a dénoncé, vendredi, l'organisation Human Rights Watch (ONG), appelant à une enquête indépendante sur ce sujet. 

D'après l'organisation de défense des droits humains, de nombreuses publications mises en ligne par des Palestiniens ou leurs soutiens et considérées comme diffusant un "discours ou des symboles de haine" ont été supprimées d'Instagram, réseau social appartenant à Facebook. 
Dans certains cas, même lorsque des internautes ont partagé des contenus de médias, leurs publications ont été retirées. 
"Facebook a injustement retiré ou supprimé des contenus (...) dont certains à propos d'abus des droits humains perpétrés (...)lors des hostilités de mai", a affirmé l'organisation dans un communiqué. 
"Ces retraits suggèrent qu'Instagram restreint la liberté d'expression sur des sujets d'intérêt public", a critiqué HRW, dénonçant une "censure" de la part du géant américain des réseau x sociaux. 
"Le fait que l'entreprise reconnaisse des erreurs, et tente d'en corriger certaines est insuffisant, et ne répond pas à l'ampleur des restrictions de contenus qui ont été signalées et n'explique pas suffisamment pourquoi ces restrictions ont été mises en place initialement", a poursuivi l'organisation, affirmant que "l'étendue et le volume des restrictions signalées justifient une enquête indépendante". Des violences ont éclaté début mai à El Qods-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par l'occupant depuis 1967, sur fond de tensions causées par des menaces d'expulsion de familles palestiniennes au profit de colons sionistes.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.