Economie

Industrie : Hausse de 11,6 % de la production du secteur public au 2e trimestre 2021 (ONS)

Publié par DK NEWS le 09-10-2021, 16h53 | 20
|

La production industrielle du secteur public national a augmenté de 11,6% au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période de l'année précédente, a indiqué l'Office national des statistiques (ONS) dans un communiqué.  Par secteur d'activité, la production industrielle du secteur de l'énergie a observé un relèvement de 13,0% durant la période avril-juin 2021 par rapport à la même période de l'année écoulée, selon la même source.
Les hydrocarbures ont, également, connu un redressement de 3,2%, grâce à l'augmentation de la production de deux activités du secteur : le pétrole brut et gaz naturel (+3,1%) et la liquéfaction du gaz naturel (+9,5%).
Néanmoins, le raffinage de pétrole brut accuse une baisse de 2,4%, précisent les données de l'office.
Les mines et carrières ont enregistré une croissance de 9,8% sur un an.
Cette croissance a été tirée par les branches de l'extraction du minerai de phosphates et celle du minerai et matières minérales qui ont affiché des taux appréciables, respectivement, de +77,1% et +16,9% alors que des baisses ont caractérisé les autres activités, à savoir l'extraction de la pierre, argile et sable (-1,1%), celle du minerai de fer (-3,4%) et celle du sel (-1,7%).
Les Industries sidérurgiques métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont affiché une performance "notable" en inscrivant un taux de +50,7% par rapport à la même période de l'année précédente.
Cette "bonne performance" s'explique par des augmentations "appréciables" qui ont caractérisé notamment les branches de fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (+50,2%), celle des biens d'équipement mécanique (+92,9%), la sidérurgie et transformation de la fonte et acier (+115,2%) et la fabrication de biens d'équipement métallique (+29,2%).
Par ailleurs, l'ONS a relevé des baisses de la production dans d'autres branches du secteur des ISMMEE.
Il s'agit de la fabrication des véhicules industriels avec -16,9% et des biens de consommation électrique avec -47,3%.
Quant au secteur des matériaux de construction, il a poursuivi sa tendance à la hausse, en enregistrant une croissance de 7,8%. A l'exception de la fabrication des liants hydrauliques qui ont marqué une stagnation, des relèvements appréciables ont concerné le reste des activités. Ainsi, la branche de la fabrication des matériaux de construction et produits rouges a connu une hau sse de 42,2%, celle des autres produits en ciment de 142,1% et celle de l'industrie du verre de 103,8%.
L'office a par ailleurs relevé une baisse de la production dans le secteur des Industries chimiques de l'ordre de 16,8% au deuxième trimestre 2021.
Cette baisse s'explique selon l'organisme, par le net recul qui a caractérisé certaines activités du secteur, notamment les peintures (-45,4%), les produits pharmaceutiques (-11,7%), la fabrication des autres produits chimiques (-8,0%), celle des autres biens intermédiaires en plastique (-2,0%).
Les industries agroalimentaires ont enregistré une croissance de 24,3% au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période de l'année écoulée.
Cette tendance est tangible au niveau de toutes les activités relevant du secteur notamment le travail de grain (+23,0%), l'industrie du lait (+27,7%), la fabrication des produits alimentaires pour animaux (+11,9%).
Après des baisses consécutives observées aux deux derniers trimestres, les industries textiles ont marqué un "redressement substantiel" en inscrivant une variation de +17,6% au deuxième trimestre 2021.
Avec une croissance de 45,5%, la production des biens intermédiaires semble être le principal facteur de cette tendance.
En revanche, la production des biens de consommation a accusé une baisse de 11,4%, a expliqué la même source.
Après des baisses successives amorcées dès le premier trimestre 2020, une "nette reprise" a distingué les industries des cuirs et chaussures qui ont marqué une variation de +27,6% au deuxième trimestre 2021.
Ce résultat concerne aussi bien les biens intermédiaires (+17,7%), que les biens de consommation (+45,5%).
Les industries des bois et papier ont enregistré une variation "remarquable", soit +36,2% au deuxième trimestre 2021, selon l'office expliquant que ce résultat était le fait de l'augmentation de la production de toutes les activités relevant du secteur.
La menuiserie générale s'est distinguée par une croissance "remarquable" de 160,9%, l'industrie de l'ameublement a affiché un taux de +12,0%, celles de fabrication et transformation du papier de +15,9% alors que la production de l'industrie du liège a augmenté de 75,3%, a détaillé l'ONS.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.