Burkina Faso Elections : concertations avec la classe politique et la société civile

Publié par DK NEWS le 10-10-2021, 16h02 | 8

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a échangé samedi à Ouagadougou avec la classe politique et la société civile sur la révision du fichier électoral des futures municipales de 2022 pour la réussite du scrutin au Burkina Faso. 
"La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a jugé nécessaire de vous rencontrer aujourd’hui (samedi), pour échanger autour des aspects organisationnels de la révision du fichier électoral autorisé par le Conseil des ministres récemment", a affirmé le président de la CENI, Elysée Ouédraogo, cité par l'Agence d’information du Burkina (AIB). 
M.Ouédraogo s’exprimait , à l’issue d’une rencontre de concertations avec la classe politique et la société civile sur la révision du fichier électoral, concernant les prochaines échéances municipales de 2022 au Burkina. 
Selon le responsable, le Conseil des ministres du 6 octobre a autorisé la révision exceptionnelle des listes électorales au Burkina, afin de permettre aux futures élections municipales de 2022 de se tenir à temps. 
Cette révision exceptionnelle du fichier biométrique devrait se dérouler du 14 novembre 2021 au le 31 janvier 2022 à l'échelle du pays avec l’implication des acteurs concernés. 
Selon le premier responsable de l’organe en charge des élections, les échanges vont se focaliser sur la mise en place des démembrements de la CENI, du chronogramme des activités et d’autres points d’intérêts. 
Il a en outre assuré que des mesures sécuritaires seront prises afin de permettre aux électeurs des zones "à forts défis sécuritaires", d’accomplir leur devoir civique en toute quiétude. 
En 2020, environ 6.490.162 Burkinabè se sont enrôlés à la suite de la révision exceptionnelle des listes électorales pour la présidentielle et les législatives du 22 novembre de la même année.