Culture

Culture - histoire : Approfondir la réflexion autour de la pensée et des valeurs du fondateur de l'Etat algérien moderne (Amar Belkhodja)

Publié par DK NEWS le 10-10-2021, 16h20 | 8
|

L'historien et journaliste Amar Belkhodja, membre fondateur de la Fondation "Emir Abdelkader" a mis l'accent, samedi, sur la nécessité d'approfondir la réflexion autour de la pensée et des valeurs du fondateur de l'Etat algérien moderne.   Lors d'une conférence sous le thème "Emir Abdelkader...aveux des ennemis et amis" organisée par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) à Dar Abdelatif (Alger), M. 
Belkhodja a insisté sur l'impératif d'étudier tous les aspects liés à ce personnage d'exception et d'approfondir la réflexion sur sa pensée, sa culture, ses aspects spirituels et religieux et sa lutte contre le colonisateur. 
Le conférencier a rappelé les batailles livrées par l'Emir Abdelkader contre le colonisateur français, alors qu'il avait à peine vingt ans, évoquant sa période d'emprisonnement et d'exil ainsi que les souffrances qu'il a endurées avant de s'installer en Syrie. 
Il a tenu à rappeler les positions humanitaires de cet Homme qui bannissait la violence et était clément envers les prisonniers de l'Armée française. 
Les vale urs et les qualités de l'Emir Abdelkader lui ont valu la reconnaissance des Généraux français, a-t-il dit, citant des positions humanitaires ayant suscité l'admiration de ses ennemis. 
La conférence a été suivie d'un riche débat qui a permis aux participants de formuler des propositions, notamment la préservation des réalisations de l'Emir, tant intellectuels que matériels, ainsi que la réalisation d'ouvrages historiques ainsi que des films cinématographiques et de films documentaires sur ce personnage. 
Les intervenants ont appelé, entre autres, à encourager la recherche scientifique universitaire et à organiser des rencontres sur l'Emir Abdelkader. 
Amar Belkhodja compte à son actif plus d'une trentaine d'ouvrages dont "Massacres du 8 mai 1945" et "Barbarie coloniale en Afrique". 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.