Monde

Egypte - Soudan : Les présidents égyptien et sud-soudanais discutent des relations bilatérales et des questions régionales

Publié par DK NEWS le 11-10-2021, 14h51 | 6
|

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Ssisi et le président sud-soudanais Salva Kiir se sont rencontrés dimanche pour des discussions bilatérales intensives, qui ont notamment porté sur les moyens à leur disposition pour renforcer les relations bilatérales aux niveaux politique, économique et sécuritaire. 

Lors d'une conférence de presse donnée après leur rencontre au Caire, M. al-Sissi a déclaré avoir évoqué la dynamique que les relations entre les deux pays ont prise ces derniers temps dans différents domaines de coopération. 
"Nous avons suivi de près les résultats de la première réunion du Comité supérieur conjoint, qui a eu lieu au Caire en juillet 2021, ainsi que les opportunités qu'il a apportées en matière de coordination et de consultation", a indiqué M. al-Sissi durant la conférence de presse. 
A cela s'ajoutent les divers accords qui ont été signés par les deux parties dans les domaines de l'irrigation, du commerce et de l'industrie à la suite de cette réunion, a-t-il ajouté. 
Les deux parties ont convenu qu'il était essentiel d'insuffler un nouvel élan au x relations bilatérales pour élargir l'horizon de leur coopération, en augmentant notamment les échanges entre les deux pays, en renforçant les investissements égyptiens au Soudan du Sud et en facilitant l'accès du Soudan du Sud aux exportations égyptiennes, a ajouté M. al-Sissi. 
Le président égyptien a réaffirmé que l'Egypte soutiendrait toujours fermement le Soudan du Sud, et poursuivrait ses efforts pour y promouvoir la paix, la stabilité et le développement par tous les moyens. Il a également réitéré le soutien total de l'Egypte aux efforts de M. Kiir pour ramener la paix dans le pays, ainsi qu'aux efforts déployés par diverses parties pour mettre en œuvre les étapes successives de la période de transition, conformément à l'Accord revitalisé sur la résolution du conflit en République du Soudan du Sud (R-ARCSS). 
"Nous avons également échangé des vues sur une multitude de problèmes régionaux et internationaux d'intérêt commun - dont notamment les événements en cours en Afrique de l'Est et dans la Corne de l'Afrique - ainsi que sur les moyens de contenir leurs éventuelles répercussions sur les autres pays de la région", a indiqué le président égyptien. 
Leur entretien a également porté sur diverses questions liées à l'eau du Nil, à la coordination nouée entre les deux pays à cet égar d, et aux derniers développements dans le dossier du Grand barrage de la renaissance d'Ethiopie (GERD). 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.