Société

Incident au complexe de Fertial d’Arzew : Le PDG d'Asmidal exige une "enquête approfondie"

Publié par DK NEWS le 11-10-2021, 15h51 | 6
|

Le PDG du Groupe Asmidal, filiale de la compagnie Sonatrach, Mohamed Tahar Heouaine, a exigé de mener des "enquêtes approfondies" sur les causes de l'incident survenu dimanche au niveau du complexe de la société Fertial d’Arzew et la réparation 
de l'unité endommagée dans les "meilleurs délais".   Selon un communiqué du groupe, le PDG du Groupe Asmidal s’est rendu sur place pour constater les dégâts matériels "non graves" causées par l'accident, où il a reçu des explications des responsables de l’usine sur les causes de l’incident et ses effets sur le processus de production.
Lors de cette visite, M.
Heouaine a insisté sur "la nécessité de mener des enquêtes approfondies pour découvrir les causes réelles de l’incident et d'effectuer les travaux de réparation et de maintenance afin de faire fonctionner l'unité dans les meilleurs délais", a précisé la même source. Le PDG du Groupe Asmidal a instruit aussi les responsables de l'usine de tenir compte de la qualité de la réalisation et des prestations ainsi que du stricte respect des règles de sécurité, a ajouté le communiqué. "L'inci dent survenu à environ 09h08, au niveau de la section synthèse de l'unité N 1 de production d'ammoniac 1, qui était en phase de redémarrage après des mois d'arrêt pour maintenance, a été bien maitrisé à 09h35, par les agents de FERTIAL assistés par les équipes d’intervention de la zone industrielle de Sonatrach à Arzew, sans affecter l'unité N 2 qui continue sa production, permettant ainsi à l'entreprise de remplir ses engagements avec ses clients", a fait savoir le communiqué.
N’ayant pas enregistré de victime, l'évaluation des dommages matériels au niveau de l'unité de production, que l’incident a engendrés, se poursuit afin que les travaux de réparation nécessaires puissent commencer, a-t-on également fait savoir. La société Fertial dispose de deux complexes de production d’engrais azotés et phosphatés, l'un situé à Annaba et l'autre à Arzew. Cette société par actions est détenue à 49% par l’actionnaire espagnol GRUPO MILLAR VIR (GVM), 34 % par le Groupe Asmidal et 17 % par l’entreprise ETRHB.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.