Sports

Eliminatoires Mondial-2022 (Gr. A) Niger-Algérie : Les "Verts" pour éviter le piège de Niamey

Publié par DK NEWS le 11-10-2021, 16h08 | 29
|

L'équipe nationale de football affrontera mardi son homologue nigérienne au stade Seyni-Kountché (17h00 algériennes), avec l'objectif de s'imposer et éviter de concéder un autre faux-pas à l'extérieur, en match comptant pour la 4e journée (Gr. A) des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.  Vainqueurs vendredi face au même adversaire (6-1) à Blida, dans le cadre de la 3e journée, les "Verts" vont chercher à sortir "indemnes" de ce déplacement, d'autant que le Niger aura à coeur de réaliser un sursaut d'orgueil et essayer de créer l'exploit chez lui. 
Déjà accrochée en déplacement dans ces éliminatoires, le 7 septembre dernier à Marrakech (Maroc) par le Burkina Faso (1-1), l'équipe nationale (1re, 7 pts) n'aura plus le droit de céder d'autres points, d'autant que son duel face au Burkina Faso, co-leader, va se poursuivre jusqu'à la 6e et dernière journée, prévue en novembre prochain. 
"On va à Niamey avec beaucoup de sérieux et d'ambition. On sait que les conditions climatiques sont compliquées là-bas. Mardi, il y aura un adversaire qui aura envie de prendre sa rev anche. Je ne pense pas qu'ils pourront se qualifier donc ce sera une question d'orgueil", a indiqué le sélectionneur national Djamel Belmadi vendredi, lors de la conférence de presse d'après-match. 
Sur le plan de l'effectif, les champions d'Afrique seront privés du défenseur Ramy Bensebaïni (Borussia Monchengladbach/Allemagne), libéré par le staff technique pour cause de blessure à l'aine. 
En revanche, Belmadi devrait récupérer le défenseur central Djamel Benlamri, qui revient de blessure, et dont la participation face au Mena reste possible, histoire d'apporter plus d'assurance à la charnière centrale du "Club Algérie". 
"Le match de mardi à Niamey sera difficile, il faudra se battre pour gagner là-bas et éviter un faux-pas comme ce fut le cas face au Burkina Faso", a estimé de son côté le capitaine Riyad Mahrez, qui aura l'occasion de signer sa 68e sélection sous le maillot national. 
Le Niger (3e, 3 pts), dont les chances de qualification pour le 3e et dernier tour (barrages) s'amenuisent, compte livrer une copie différente à Niamey, comme l'a si bien indiqué le sélectionneur français Jean-Michel Cavalli : "Le plus important sera de corriger nos erreurs, en vue du match à Niamey pour rendre une autre copie. J'avais très peu d'espoir pour la qualification. Aujourd’hui, j'en ai encore moins" . 
Dans l'autre match de cette poule A, le Burkina Faso évoluera sur du velours lundi après-midi au Grand stade de Marrakech (17h00) face à la lanterne rouge Djibouti, qui a déjà rendu les armes. 
Les "Etalons" se sont facilement imposés vendredi face à ce même adversaire (4-0). La Fédération internationale de football (Fifa) a désigné un quatuor sénégalais pour diriger ce match, conduit par Sy Issa qui sera assisté de ses compatriotes Toure Serigne Cheikh (1er assistant) et Bangoura Nouha (2e assistant), alors que le quatrième arbitre est Diouf Adalbert. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.