Culture

Cinémathèque algérienne : hommages à des figures du cinéma et une série de projections jusqu'à la fin 2021

Publié par DK NEWS le 15-10-2021, 15h02 | 6
|

Des hommages à des figures du cinéma et du théâtre algériens ainsi que des cycles thématiques dédiés à des évènements historiques sont au programme de la cinémathèque algérienne pour le dernier trimestre de l'année en cours.

Prévue jusqu'au 17 octobre, la "semaine du film de l'immigration" propose six films traitant des massacres du 17 octobre 1961, un crime colonial commis à Paris durant la guerre de libération, revisité notamment à travers les documentaires "Le silence du fleuve" (1991) de Mehdi Lallaoui, "Ici on noie les Algériens" de Yasmina Adi et "Octobre à Paris" de Jacques Panijel, premier film traitant de cet évènement sorti en 1962.

Toujours dans le sillage des faits saillants ayant marqué la lutte des Algériens pour l'indépendance, le public pourra également assister à la présentation de plusieurs films sur la révolution comme "Patrouille à l'est" de Amar Laskri", "L'opium et le bâton" de Ahmed Rachedi  ou encore "Les enfants de Novembre" de Moussa Haddad.

La cinémathèque d'Alger prévoit, d'autre part, une série d'hommages à des figures qui ont marqué, de leur empreinte, le cinéma et le théâtre algériens. 

Mustapha Kateb, Mustapha El Anka, Keltoum, ou encore Mohamed Bouamari seront ainsi évoqués à travers la présentation de films qu'ils ont réalisés, qui leur sont consacrés ou auxquels ont participé comme acteurs.

Les passionnés du "Western italien" pourront suivre à partir de dimanche jusqu'au 27 octobre un cycle dédié à ce registre, alors que les amateurs de "science fiction"  pourront découvrir une programmation spéciale à partir du 20 novembre. Enfin, la cinémathèque rend hommage au tandem Laurel et Hardy, duo comique formé par les acteurs Stan Laurel et Olivier Hardy.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.