Monde

Soudan : Hamdouk annonce une feuille de route pour une sortie de crise

Publié par DK NEWS le 17-10-2021, 15h04 | 16
|

Le Premier ministre soudanais, Abdullah Hamdouk, a annoncé une feuille de route pour une sortie de crise que connaît le Soudan depuis quelques jours. 

Le Premier ministre a indiqué avoir pris un certain nombre de mesures qui "contribueraient à stabiliser la situation politique dans le pays", indiquant qu'"il superviserait leur mise en œuvre avec toutes les parties et chercherait à les mettre à exécution dans un court délai", rapporte samedi l'agence de presse soudanaise (SUNA). 
M. Hamdouk a souligné également que "le pays ne peut tolérer davantage de conflits, et qu'il est impératif de travailler tous sans délai pour atteindre les objectifs de la glorieuse Révolution de décembre". 
La feuille de route de Hamdouk se découlera par étapes. Il s'agit d'abord de la nécessité d'un arrêt immédiat de toutes les formes d'escalade entre toutes les parties et de s'assurer que la seule issue est un dialogue sérieux et responsable sur les questions qui divisent les forces de transition. 
Le document met l'accent notamment sur le retour au travail dans toutes les institutions de transition, à condition que les différences soient mises à leur juste place et qu'elles soient gérées depuis d'autres lieux et avec des méthodes plus matures et un engagement de responsabilité et avec une seule boussole qui soit dans l'intérêt de ce peuple, sa stabilité et son développement. 
Dans sa feuille de route, le PM soudanais a mis en avant l'utilité de s'abstenir de prendre des décisions et des mesures unilatérales, et ne pas exploiter les institutions et agences de l'Etat, qui appartiennent à tous les Soudanais, dans le conflit politique. 
La feuille de route prône également de mettre fin à toutes sortes de discordes entre toutes les composantes de la liberté et du changement, afin d'élargir la base de la transition et de pouvoir absorber toutes les forces de la révolution et du changement. 
Vendredi soir, près d'un mois après un coup d'Etat manqué, le Premier ministre Abdallah Hamdok a dénoncé des "divisions profondes" entre civils et militaires mais aussi au sein même de ces deux blocs. 
Il a aussi déclaré que la transition traversait sa crise "la plus dangereuse", affirmant que la voie vers la démocratie était menacée. 
Depuis quelques jours, la tension s'est intensifiée entre les composantes militaire et civile de l'autorité de transition au Soudan, en raison des critiques formulées par les chefs militaires à l’ encontre des forces politiques, sur fond d'une tentative de coup d'Etat, déjouée le 21 septembre dernier. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.