Oran : Lancement de l’initiative "l’intellectuel et l’acte humanitaire" au profit des enfants cancéreux

Publié par DK NEWS le 17-10-2021, 16h07 | 11

L’initiative "l’intellectuel et l’acte humanitaire", lancée samedi à Oran par l’association caritative "Aliaa" avec le théâtre régional "Abdelkader Alloula", vise à apporter, à travers des créations et contributions, une aide aux enfants cancéreux et aux couches démunies.
Cette initiative, première du genre au niveau national, se repose sur le rôle de l’intellectuel qu’il soit un écrivain ou poète, dans l’action caritative et humanitaire pour redonner le sourire aux enfants malades et nécessiteux.
"Il s’agira, entre autres, de donner une valeur plus importante au livre, encourager la lecture devant la propagation des TIC et des nouveaux médias", a souligné la présidente de l’association caritative, Boukhari Aliaa, en marge des travaux de la première conférence sur "l’intellectuel et l’acte humanitaire", organisée au TRO.
Le but de cette démarche de solidarité est de permettre à l'intellectuel d’investir l’action caritative, à l'image des figures sportives et des stars de la chanson qui initient des œuvres caritatives et de faire participer des écrivains et des poètes à de tels mouvements de solidarité, a ajouté la même oratrice.
Comme première action effective de cette solidarité, l’auteur Saïd Boutadjine qui a pris part sur place à une vente dédicace de ses deux ouvrages, a décidé de faire don au profit des petits patients du Centre anti cancer "Emir Abdelkader" d’Oran.
Ces deux ouvrages sont des recueils d’articles et de critiques culturelles et artistiques publiés sur la page "Club littéraire" du quotidien "El Djoumhouria".
S’agissant de cette contribution, Saïd Boutadjine, auteur d’une trentaine d’ouvrages a déclaré qu’elle constitue une opportunité pour l'écrivain de rapprocher de la société et d’entreprendre des actions symboliques au profit de certaines couches sociales.
Il a également annoncé qu’il fera un autre don des recettes de la vente-dédicace d’un autre ouvrage au profit des pensionnaires de l’hospice des personnes âgées et aux orphelins.
Pour sa part, le directeur du TRO, Mourad Senouci, partenaire de cette initiative caritative, a rappelé que son établissement public a mené plusieurs opérations de solidarité en direction des enfants malades et des couches défavorisées.
Le théâtre d’Oran avait initié, rappelle-t-on, l’opération "Un livre contre une entrée gratuite au TRO" qui a permis de collecter 3.000 ouvrages permettant l’ouverture d'une bib liothèque à l'hôpital pédiatrique d’El Menzah, à Oran et de faire un don de 1.000 autres titres pour enrichir les fonds de la bibliothèque communale de Gdyel, à l’est d’Oran.
Cette initiative du théâtre "Abdelkader Alloula" a été saluée dans le rapport sur le bilan culturel de l'Algérie, présenté à l’UNESCO.
L’action figure aussi dans le livre de langue française de la 2ème année moyenne et soumise à la lecture et à l’étude aux élèves de cette classe d’enseignement, a encore précisé Mourad Senoussi.