Tonic emballage : Vers la reprise des activités de l'unité de Bou-Ismail

Publié par DK NEWS le 18-10-2021, 15h24 | 228

Une série de mesures a été prise par l'entreprise "EPE Tonic Industrie" de Bou Ismail (wilaya de Tipaza) pour relancer les activités de cette unité industrielle dont notamment le paiement des arriérés des salaires des travailleurs, indique dimanche un communiqué de la direction de l'entreprise.
Ces mesures ont été annoncées à l'issue d'une rencontre-dialogue au siège de l'entreprise entre les représentants des travailleurs et le Pdg du Holding ACS, Abdelghani Benbetka en présence du DG Aomar Zahar au cours de laquelle les deux parties ont passé en revue la situation de l’entreprise, à travers un débat franc autour des revendications exprimées, a ajouté la même source.
Le premier responsable du Holding ACS, a tenu à "rassurer les travailleurs de sa disponibilité ainsi que de celle de la Direction de Tonic de prendre en charge les demandes exprimées" et ce, à travers notamment, la prise de toutes les mesures légales consistant en la sauvegarde de l’outil de production pour assurer la pérennité de l’entreprise et des emplois, l’amélioration des conditions de travail, et la mise en œuvre du plan stratégique de sauvetage de l’entreprise dont les principaux axes ont été mis à la connaissance des travailleurs, a précisé le communiqué.
La prise en charge des salaires impayés, à savoir le paiement de trois (03) sur les cinq (05) mois de salaires impayés, tout en précisant que celle-ci reste une solution provisoire, a été l'autre mesure décidée à cette occasion, ajoute la même source. Le PDG du Holding ACS a, selon le communiqué, invité les travailleurs à "reprendre le travail dans l'immédiat, ce qui fut fait de suite". Les représentants des travailleurs ont tenu à rassurer les dirigeants du holding quant à leur engagement à contribuer efficacement à la poursuite de l’effort de redressement de l’entreprise qui, faut-il le rappeler, évolue sur une bonne perspective de développement, impulsée par les changements opérés durant ces deux dernières années, conclut le document de TONIC.