Santé

Sétif : 60 % des cas de cancer du sein diagnostiqués à des stades avancés (spécialiste)

Publié par DK NEWS le 18-10-2021, 16h06 | 3
|

Le responsable du registre du cancer de la wilaya de Sétif, Pr. Mokhtar Hamdi Chérif, a affirmé mercredi que 60 % des cas de cancer du sein dans la région sont diagnostiqués à des stades avancés.
"La conscience de la gravité de la maladie et la nécessité de la prévenir dès les premiers stades par un diagnostic précoce est l’un des plus importants facteurs du traitement, en accordant plus de chance aux patientes d’en guérir", a indiqué Pr.
Hamdi Chérif à l’APS en marge d’une journée de sensibilisation sur le cancer du sein, organisée à l’hôpital mère et enfant d’El Bez à l’occasion de la manifestation octobre rose.
Selon le même spécialiste, les cas de cancer du sein qui ont augmenté de 7 %durant l’année 2020 conduisent, lors de leur découverte à des stades avancés de la maladie à l’ablation du sein ou au décès. 
Plus de 600 cas nouveaux de cancer du sein ont été enregistrés durant l’année 2020 et sont pris en charge au niveau du centre de lutte contre le cancer (CAC) d’El Bez qui reçoit des patientes de toutes les régions du pays, notamment au service de radiothérapie dirigé par un staff médical d’une grande expérience.
Pour ce même spécialiste, le cancer du sein qui est une tumeur "maligne", est le premier cancer affectant les femmes de la wilaya de Sétif et celles des wilayas accueillies au niveau de ce CAC. La rencontre a donné lieu à plusieurs interventions soulignant notamment l’importance du diagnostic précoce qui représente "un pas fondamental" dans la guérison, la sensibilisation à la prévention, le rôle d’un régime sain dans la prévention et la mobilisation des moyens médicaux pour son traitement précocement, à moindre coût et à moindre effort.
L’accent a aussi été mis sur l’autopalpation mensuelle par la femme à travers des gestes simples qui favorisent le diagnostic précoce et évite les risques de complications et d’ablation. Plusieurs intervenantes, sage-femmes et infirmières ont souligné l’importance de parler de ce cancer et d’éviter d’en faire un tabou qui ne fera qu’en augmenter les cas et les risques de mortalité.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.