Lamamra : s'entretient avec de hauts responsables du Gouvernement libyen à Tripoli

Publié par DK NEWS le 22-10-2021, 14h01 | 7

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra s'est entretenu jeudi à Tripoli (Libye) avec le chef du Gouvernement libyen d'union nationale, Abdelhamid Dbeibah, peu avant l'entame de la Conférence "Initiative pour la stabilité en Libye", a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué les relations fraternelles qui lient les deux pays et les deux peuples frères, ainsi que les derniers développements du processus politique en Libye, sous l'égide de l'ONU.

Dans ce cadre, M. Lamamra a réitéré "l'attachement constant de l'Algérie à soutenir les frères libyens, pour parvenir à des consensus à même de concrétiser les priorités de l'étape actuelle", soulignant le grand intérêt qu'accorde le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à la sécurité et à la stabilité en Libye.

Il a exprimé le soutien de l'Algérie à l'Initiative pour la stabilité en Libye, souhaitant que cette dernière puisse booster le processus politique et mettre fin à la crise.

Pour sa part, le chef du Gouvernement libyen a salué le rôle positif de l'Algérie, ses démarches en faveur de la stabilité sécuritaire et politique en Libye, ainsi que la dynamique dans les relations établies entre les deux pays frères, en concrétisation de la volonté commune des directions des deux pays.

M.Lamamra a également eu des entretiens avec son homologue libyenne, Najla Al-Mangoush ainsi qu'avec le vice-président du Conseil présidentiel libyen, Moussa Al-Kouni.

Les discussions ont porté sur les derniers développements de la situation en Libye et dans la région en général, dans le cadre de la concertation et de la coordination permanentes entre les deux pays.

M.Lamamra a reçu, par ailleurs, la Sous-secrétaire d'Etat américaine en charge des questions du Proche-Orient, Mme Yael Lampert, avec laquelle il a échangé les points de vue, sur les derniers développements en Libye, au Mali et au Sahara occidental, réitérant par là même, leur engagement commun à promouvoir la paix et la sécurité dans la région.