Economie

Zeghdar appelle depuis Istanbul au renforcement de la coopération économique algéro-turque

Publié par DK NEWS le 22-10-2021, 14h38 | 3
|

 Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a appelé, jeudi depuis Istanbul, au renforcement de la coopération économique entre l'Algérie et la Turquie, à travers le développement des perspectives du partenariat bilatéral, a indiqué un communiqué du ministère.

Intervenant à l'ouverture du Forum d'affaires et d'économie Turquie-Afrique, auquel il a pris part en sa qualité de représentant de l'Algérie, M. Zeghdar a salué "les bonnes relations profondes unissant l'Algérie et la Turquie", soulignant "la volonté des deux pays de renforcer les relations économiques et commerciales bilatérales", a précisé le communiqué.

A ce titre, le ministre a rappelé le volume des échanges commerciaux entre les deux pays qui a atteint quatre (04) milliards USD en 2018 et 2019, avant de baisser à trois (03) milliards USD en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, ce qui a permis à la Turquie de devenir le cinquième partenaire commercial de l'Algérie, cette dernière étant le deuxième plus grand partenaire pour la Turquie en Afrique.

Les deux pays, selon le ministre, ambitionnent d'élever ces échanges à cinq (05) milliards USD dans un proche avenir.

Il a, par ailleurs, indiqué que les investissements turcs en Algérie suivent "une courbe ascendante", d'autant que la Turquie occupe la première place en termes d'investissements directs étrangers (IDE) en Algérie, avec un équivalent de 3,5 milliards USD, alors que le nombre des entreprises turques en Algérie s'élève à plus de 800.

M.Zeghdar a estimé que la participation de l'Algérie à ce forum à travers les hommes d'affaires, prouve sa ferme volonté de fédérer les efforts pour développer la coopération et le partenariat économique et commercial avec la Turquie, dans l'intérêt des deux pays et contribue à la réalisation du développement économique, notamment après la mise en place du Conseil de coopération stratégique de haut niveau.

Il a souligné que "l'Algérie et la Turquie sont face à une opportunité historique pour renforcer les relations commerciales et économiques à la lumière de la volonté politique des dirigeants des deux pays frères", exprimant la disponibilité de l'Algérie à développer les relations bilatérales et exploiter toutes les opportunités de coopération fondées sur le principe gagnant-gagnant.

Par ailleurs, le ministre a évoqué la réalité des relations économiques turco-africaines, qui reposent sur le principe du "partenariat équitable d'intérêt mutuel", qui ont connu un "développement remarquable" ces dernières années, ainsi que leur perspectives futures.

Dans ce contexte, Il a indiqué que ce forum constitue une "opportunité importante" pour examiner  d'éventuels projets de partenariat et d'investissement entre les deux parties et construire une coopération économique à long terme entre la Turquie et les pays africains, notamment à la lumière de la création de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

A noter que, la troisième édition du Forum d'affaires et d'économie Turquie-Afrique , auquel participent des responsables et des hommes d'affaires de 41 Etats, a vu la présence de 30 opérateurs économiques algériens pour discuter des opportunités de partenariat avec leurs homologues turcs, ainsi des rencontres Business to business (B to B) seront organisées entre les hommes d'affaires des pays participants.

Ce forum, dont les travaux s'achèvent demain, a pour objectif, de développer les relations économiques et commerciales entre la Turquie et les Etats africains, en présentant les perspectives de la coopération afro-turque dans les domaines de l'agriculture, l'industrie, l'énergie, la santé, le tourisme, en sus de l'examen des voies et moyens de consolider le partenariat entre les deux parties dans les domaines du commerce et de l'investissement notamment dans le contexte de la Zlecaf.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.