Culture

Ecole nationale supérieure des Beaux-arts d’Alger : « La nature est un trésor inestimable », thème d’une exposition photo

Publié par Djamel BOUDAA le 23-10-2021, 15h55 | 14
|

La beauté, la richesse et la grandeur de la nature ont été mises en exergue dans une exposition de photographies naturalistes qui se tient actuellement à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts d’Alger sous le titre « La nature est un trésor inestimable.   
 Cette exposition a regroupé une soixantaine d’œuvres, aussi belles et aussi riches les unes que les autres réalisées par les meilleurs photographes de Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie, pays organisateur de la manifestation et assurant la présidence tournante de Visegrad Group, organisation intergouvernementale regroupant les quatre pays.
Le paysage dans toute sa grandeur et sa diversité, la faune et la flore dans toute leur beauté et richesse ont été photographiés avec beaucoup de poésie par ces photographes professionnels amoureux de la nature, appelés photographes naturalistes, avec chacun son style propre et son approche, fruit d’une longue expérience et de plusieurs années d’étude et de recherche dans ce vaste et prestigieux domaine.
Parmi les œuvres présentées, il est à citer, de façon non exhaustive, celles de Dminik Kalata, Adamo Buszko, Nagy Kalalin, Marcin Lenart, Antonin Havlat, Nasfay Bela, Ladislav Dzivjak, CZ Jean Kopecky, Marian Jamriche, Meszaros Laszlo, Michael Ludwiczak, Jaroslav Pesat, Dr. Katolas Zsolt, Michol Stoklasa, Jakub Mrocek, Jan Kopecky, Katarzyna Gubrynowicz et Vladimir Vician.
Les tableaux de ces artistes, pris au format paysage, format inspirant la quiétude et soulignant l’impression de vaste étendue, sont structurés et donnant par là même un certain relief ajoutant un plus à la valeur plastique de la photographie.
Le grand mérite de ces photographes est aussi d’avoir capté le paysage dans sa splendeur avec le souci du détail et cela grâce à leur savoir-faire, leur grande sensibilité, leur maîtrise de la composition, leur haut sens de l’esthétisme mais surtout leur passion pour la nature car photographier la nature implique nécessairement une relation émotionnelle particulière avec elle.
Les participants, qui ont su aussi donner beaucoup de vie à leurs sujets, sont considérés comme les meilleurs artistes spécialisés dans la photographie de la nature et sont membres des associations Natur Art Association of Hungarian Nature Photographers, Slovak Association of Wild life Photographers, Nature Photographer’s Club of Czech Republic et Polish Nature Photographers’ Association.
« La photographie de la nature est une merveilleuse expérience.
Pour capter les beaux moments de la nature, les photographes ont besoin de connaître toutes les caractéristiques des animaux, des plantes ou paysages, leur comportement et tous les changements dans les conditions lumineuses », est-il écrit sur l’affiche conçue à l’occasion de cette exposition.
« Les photographes ont besoin de faire un avec l’environnement et c’est à cette condition seulement qu’ils peuvent prendre de belles photographies sans déranger la nature », est-il ajouté.   « Pour beaucoup de ces photographes, prendre une photographie est secondaire, le principal est d’être en plein air comme faisant partie de la nature et expérimentant les merveilleuses sensations que seul un promeneur peut ressentir », est-il par ailleurs souligné.
« L’exposition est d’abord à l’attention des personnes qui n’ont jamais visité l’Europe centrale mais nous souhaitons aussi qu’elle apportera aussi quelque chose de nouveau pour celles qui vivent dans ces quatre pays et qui souhaitent découvrir la beauté des endroits qu’elles ne connaissaient pas avant », ont conclu les organisateurs de cette manifestation artistique initiée par le ministère des Affaires étrangères et du commerce de la Hongrie.
L’exposition, qui est à la fois une invitation à la découverte de la nature et de la photographie naturaliste, une discipline artistique pas très connue, se poursuivra pendant un mois et est ouverte au public tous les samedis.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.