Aïn Defla - AEP : 800 millions DA pour la réalisation de forages dans la région de Djemaâ Ouled Cheikh

Publié par DK NEWS le 01-11-2021, 15h41 | 6

Une enveloppe financière de 800 millions de dinars a été mobilisée en vue de réaliser des forages dans la région de Djemaâ Ouled Cheikh (45 km au sud de Aïn Defla) souffrant d’un manque chronique d’eau potable, a annoncé dimanche le wali Embarek El Bar.
"Les procédures administratives concernant ces projets seront lancées incessamment par la direction locale des ressources en eau", a précisé le wali dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite effectuée dans des zones d’ombre de la commune de Mekhatria (5 km au nord du chef-lieu de la wilaya). Relevant que la population de la région de Djemaâ Ouled Cheikh est actuellement alimentée en eau potable grâce à sept citernes d’une capacité totale de 126 000 litres, M. El Bar a émis le souhait de voir le projet de réalisation des forages en question achevé d’ici le printemps prochain.
"La région de Djemaâ Ouled Cheikh souffre d’un grand déficit en matière d’eau, mais malgré le manque l’Etat est décidé à venir en aide à la population", a-t-il assuré.
Au cours de la visite effectuée à la commune de Mekhatria , le chef de l'exécutif local a procédé à la mise en service de citernes de gaz propane au profit de 18 foyers du douar Fonale, situé à quelque 4 km du chef-lieu de commune. Il a également procédé à la mise en service de la route reliant le chemin de wilaya (CW) n 3 et les douars Fonale et Djelaïlia sur une distance de 800 m, de même qu’il a inspecté le chemin menant vers le douar Maâziz sur une distance de 700 m. Pour le chef de l’exécutif, il est primordial de régler les problèmes de la praticabilité des routes, de l’eau et de l’énergie (électricité et gaz) pour contribuer à la fixation des habitants dans leur région d’origine. En réponse à des citoyens qui lui ont soulevé la question de l’habitat rural, le wali a indiqué qu’en dépit des contraintes rencontrées s’agissant de la classification des terrains selon leur nature juridique (terrain domanial, privé, forestier, agricole), "l’Etat a mis en place un dispositif en vertu duquel le P/APC pourra, dès l’année prochaine, délivrer l’autorisation permettant de bâtir ce type d’habitation, laquelle fera office à la fois de permis de construire et d’acte de propriété".