Monde

Burkina : Une dizaine de personnes tuées et quatre autres enlevées dans le Nord

Publié par DK NEWS le 02-11-2021, 14h38 | 42
|

Une dizaine de personnes ont été tuées et quatre autre enlevées, lundi, par des individus armés non identifiés dans la commune de Markoye, localité située dans le Nord du Burkina, à 16 km de la frontière du Niger, rapporte l'Agence d’information burkinabè (AIB). "Très tôt dans la matinée du lundi, les populations de Dambam, village situé à une dizaine de km de Markoye ont été la cible d’une attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés", précise la même source. L'agence indique que ces populations, avec des moyens de déplacements divers, soit à pied, soit en tricycle, ou encore en charrettes avec traction animale, se rendaient au marché hebdomadaire de Markoye qui se tient chaque lundi pour y vendre leurs animaux et acheter de quoi pour satisfaire les besoins de leurs familles. Une dizaine de ces personnes ont été assassinées par des individus armés non identifiés dans la commune qui ont également enlevé quatre personnes et emporté des animaux, souligne-t-on, rappelant que la commune de Markoye a subi à plusieurs reprises des attaques des groupes armés. Par ailleurs, l’AIB rapporte que l e corps sans vie d’un ress rtissant de Korizéna, localité située à 25 km de la commune urbaine de Gorom-Gorom a été retrouvé lundi. Le défunt, qui était professeur de mathématiques en formation, avait quitté à moto Dori, chef-lieu de la province du Séno et de la région du Sahel, le 30 octobre dans la matinée. Le Burkina Faso connait depuis 2015 des attaques meurtrières perpétrées par des groupes terroristes affiliés à l'Etat islamique (EI) et à Al-Qaïda, visant civils et militaires. Les violences dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest ont fait environ 2.000 morts et contraint 1,4 million de personnes à fuir leur foyer. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.