Monde

Soudan : Des "médiations" internationales en cours pour une sortie de crise (ONU)

Publié par DK NEWS le 02-11-2021, 14h40 | 2
|

Des efforts de "médiations" au Soudan et à l'étranger sont en cours pour une possible sortie de crise dans ce pays où un coup d'Etat a eu lieu le 25 octobre, a déclaré lundi l'émissaire de l'ONU à Khartoum. "Beaucoup de nos interlocuteurs à Khartoum, mais aussi aux niveaux international et régional, expriment fortement le souhait que nous avancions rapidement pour sortir de la crise et revenir à une situation normale", a indiqué Volker Perthes depuis Khartoum lors d'une visioconférence destinée à la presse aux Nations unies, à New York. L'émissaire de l'ONU au Soudan avait rencontré dimanche le Premier ministre Abdallah Hamdok, en résidence surveillée, et avait rapporté dans un tweet "avoir discuté d'options pour une médiation et de l'avenir du Soudan". M. Perthes a insisté lundi devant la presse à l'ONU pour un retour "aux étapes de la transition politique, telle que nous la considérions avant le 25 octobre", date du coup d'Etat. Le même jour, M. Hamdok a jugé que "la voie vers une sortie de crise" passait par le retour de son gouvernement, selon un communiqué du minist ère de l'Information.

 Le Premier ministre soudanais renversé s'exprime depuis une semaine via des communiqués publiés sur la page Facebook du ministère de l'Information entré en dissidence. "Il faut revenir à la situation telle qu'elle était le 24 octobre", selon le dernier communiqué du ministère, soit la veille du coup d'Etat. Le pays, englué dans le marasme politique et économique depuis des décennies, est désormais à l'arrêt entre militaires intransigeants et manifestants anti-putsch en "désobéissance civile" depuis le coup d'Etat du général Abdel Fattah al-Burhane qui a dissous toutes les institutions. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.