Chlef : Près de 5000 arbustes livrés à la wilaya de Tizi-Ouzou

Publié par DK NEWS le 02-11-2021, 15h39 | 8

Un premier lot de 5000 arbustes a été réceptionné courant de la semaine par l’association "Tharoua Lkheir" de Tizi-Ouzou dans le cadre de l’initiative "l’arbre du chahid" visant la collecte d’un million et un demi million d’arbustes au profit des régions affectées par les incendies de forêts, a-t-on appris lundi des initiateurs de l'opération reboisement.
"Ce lot de 5000 arbustes a été livré à la wilaya de Tizi-Ouzou par l’intermédiaire de l’association Tharoua Lkheir de Beni Douala, à l’occasion de la célébration du 67ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, dans l’objectif de leur distribution et plantation dans les zones affectées par les feux de forêts", a indiqué à l’APS Abdelouhab Fellouh, initiateur de cette action.
Ce lot d’arbustes est composé de plants d’oliviers et de citronniers destinés aux agriculteurs, ainsi que de plants de pin d’Alep, destinés au reboisement des espaces forestiers brûlés.
Il a fait part de l'envoi prochain, pour une autre association de Tizi-Ouzou, d’un autre lot de 5000 arbustes, don d'une pépinière de la wilaya de Blida.
Une initiative est en cours en co ordination avec 560 pépinières du pays pour la production de plus de 500.000 plants d’arbres à distribuer aux agriculteurs des wilayas affectées par les incendies du mois d’août dernier, a souligné M. Fellouh. Abdelouhab Fellouh avait lancé, à la suite des pertes considérables causées par les incendies dans les forêts dans le nord du pays en août dernier, l’initiative, "l’arbre du chahid" visant la collecte et la plantation d’un million d’arbustes, en guise de solidarité avec les sinistrés de cette catastrophe.
Une initiative qui a connu un important engouement de la part des citoyens qui ont apporté leur contribution par l’acquisition d’arbustes, mais aussi de pépiniéristes et de bienfaiteurs de toutes les régions du pays, dans une image dessinant une fois de plus les valeurs de solidarité et d’entraide régissant la société algérienne.