Le Mozambique réitère son soutien au droit des peuples sahraoui et palestinien à l'autodétermination

Publié par DK NEWS le 05-11-2021, 13h13 | 3

Le représentant permanent du Mozambique auprès des Nations unies, Inacio Virgilio Chico Domingos, a réaffirmé le soutien de son pays aux peuples sahraoui et palestinien qui luttent pour leur droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

A l'occasion de la 76e session du débat général de la quatrième Commission de l'ONU, en charge des questions politiques spéciales et de la décolonisation, M. Domingos a regretté mercredi qu’en dépit des efforts déployés, il reste encore de nombreux territoires non autonomes à décoloniser. 

Le représentant a, à ce propos, affiché son soutien aux peuples qui luttent pour leur droit inaliénable à l’autodétermination et à une solution acceptable qui permette au peuple du Sahara occidental d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance, conformément à la résolution 1514 de l'Assemblée générale.

Par ailleurs, le diplomate mozambicain a regretté que le Sahara occidental reste le seul territoire d’Afrique qui continue de lutter pour son indépendance et son autodétermination, nonobstant l’esprit de résolution 1541 de 2004, qui réitère l'engagement du Conseil de sécurité à trouver une solution juste, pacifique et mutuellement acceptable garantissant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Il a, en outre, réitéré son appui à l’application inconditionnelle de toutes les résolutions et décisions pertinentes de l’ONU et de l’Union africaine sur le Sahara occidental, félicitant les deux parties (Maroc et Front Polisario) pour la nomination de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, qualifiée de "nouvelle fenêtre d’espoir pour l’avenir du peuple du Sahara occidental".

Par ailleurs, il a regretté la détérioration de la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, appelant l'entité sioniste et la Palestine à s’engager dans des négociations constructives visant à une solution politique durable et juste à la question palestinienne.