Monde

Libye : La tenue des élections "essentielle" à la stabilité de la Libye (Paris)

Publié par DK NEWS le 06-11-2021, 15h47 | 9
|

L'organisation des élections en Libye, prévues dans les semaines à venir, est "essentielle" pour sortir le pays de la crise politique et sécuritaire qu'il traverse depuis des années, a estimé vendredi le ministère français des Affaires étrangères. "La tenue des élections présidentielle et législatives est essentielle à la stabilité et à la réconciliation politique en Libye.

Elle correspond à la volonté du peuple libyen exprimée par le Forum de dialogue politique libyen, endossée par le Conseil de sécurité des Nations unies", a estimé Paris. La Libye tente de s'extraire d'une décennie de chaos depuis la chute de l'ancien régime en 2011, dirigé par Mouammar Kadhafi.

Les deux scrutins devaient initialement se tenir le même jour mais le Parlement a décidé début octobre de les dissocier: la présidentielle reste prévue le 24 décembre et les législatives se tiendront un mois plus tard. "La Haute commission nationale électorale libyenne avance, avec le soutien de la communauté internationale, dans la préparation des scrutins", et a confirmé les dates d'enregistrement des candidatures, a ajouté la diplomatie fr ançaise. "Il lui appartient d'annoncer les prochaines étapes pour la tenue des scrutins et de préciser le calendrier électoral".

 La Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) avait exhorté dimanche le Parlement libyen à respecter le calendrier initial des élections présidentielle et législatives. Après des années de conflits armés et de divisions régionales entre l'Est et l'Ouest, un nouveau gouvernement intérimaire a été désigné en début d'année, sous l'égide de l'ONU, pour mener la transition d'ici les élections générales de fin d'année.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.