Culture

Musée d’Oran : Rencontre sur l’artisanat et les métiers à travers les âges

Publié par Dknews le 10-11-2021, 18h11 | 7
|

Le musée public national Ahmed Zabana d’Oran a organisé mardi une rencontre sur le développement de l’artisanat et des métiers en Algérie à travers les âges à l’occasion de la célébration de la journée nationale de l’artisan, coïncidant avec le 9 novembre de chaque année.

Dans ce cadre, l’universitaire Sendouk Setti de l’université d’Oran 1 Ahmed Benbella, a abordé l’artisanat en Algérie dans le passé en mettant en exergue les différentes étapes de l’artisanat depuis la période préhistorique au cours de laquelle l’homme a recouru à des objets récupérés de son environnement immédiat, comme les os, les pierres ou les coquilles d’œufs pour fabriquer des outils, des objets d’ornement ou des bijoux.

Plus tard, l’utilisation de l’argile a facilité la tâche à l’homme pour fabriquer des objets plus pratiques et plus raffinés pour répondre à ses besoins quotidiens. Dans le même contexte, la communicante a signalé qu'une partie importante de ces objets ont été découverts dans la grotte d'Oran et sur le site de Sidi El Hosni à Tiaret et à Mouilah, près de Maghnia (Tlemcen).

Ces objets sont conservés et exposés au Musé e national Ahmed Zabana d’Oran. De son côté, l'universitaire Belmadani Nawel de l’université de Mascara a souligné, dans sa communication intitulée "la fabrication textile en Algérie au Moyen-âge", que le tissage a connu un important essor durant cette période historique au cours de laquelle les artisans utilisaient la laine et autres produits naturels dans la confection de costumes traditionnels très appréciés.

Cet artisanat était fondamental dans la société et a permis l'émergence de nombreuses familles réputées pour ce type d'artisanat qui tentent actuellement de le développer et le préserver d’extinction, en introduisant de nouveaux éléments pour répondre aux besoins de la mode et de la clientèle, à l’exemple de la "Jebba" et du "burnous", a indiqué la conférencière.

Parlant de "la réalité de l’artisanat à Oran", le directeur de la Chambre de l'artisanat et des métiers (CAM) d'Oran, Khaled Tahraoui, a axé son intervention sur les moyens mis à la disponibilité par l’Etat pour développer ce secteur, la formation des artisans dans diverses activités traditionnelles, la gestion de leurs entreprises et leur accompagnement pour préserver des métiers ancestraux de l’oubli.

Dans ce contexte, il a souligné que la nomenclature du secteur de l’artisanat et des métiers comporte actuellement 339 act ivités qui seront bientôt revues à la hausse pour la porter à plus de 400 activités selon les normes en vigueur dans le monde. Par ailleurs, à l’occasion de la journée nationale de l’artisanat, une exposition a été mise sur pied au hall du musée comportant quelque 20 œuvres d’art remontant aux 19 et 20ème siècles.

Il s’agit notamment de paniers, de cuivres, d’objets en poterie, des outils utilisés dans l'industrie textile. 

Des artisans d’Oran ont également présenté, au musée et en coordination avec le Laboratoire d'Histoire de l'Université d'Oran 1 Ahmed Ben Bella, leurs produits d’artisanat artistique dont des travaux de vannerie, de céramique, des costumes traditionnels.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.