Santé

Benbouzid : Les nouveaux grades en pharmacie et en chirurgie-dentaire en cours d'examen à la direction de la Fonction publique

Publié par Dknews le 20-11-2021, 19h20 | 75
|

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a déclaré, jeudi à Alger, que les nouveaux grades en pharmacie et en chirurgie-dentaire récemment créés étaient en cours d'examen au niveau de la direction de la Fonction publique.

Le ministre qui répondait à une question concernant la révision et l'amendement du décret exécutif N 09-393 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps des praticiens médicaux généralistes de santé publique, en application des dispositions des deux décrets exécutifs amendés portant remplacement du diplôme de pharmacien généraliste par un diplôme de doctorat en pharmacie et remplacement du diplôme de chirurgien-dentiste généraliste par un diplôme de docteur en chirurgie-dentaire, M.Benbouzid a précisé que ce changement intervient pour satisfaire les revendications des partenaires sociaux, en adaptation à la nouvelle formation pédagogique qui prévoit 6 ans, indiquant que le classement des nouveaux grades était en cours d'examen au niveau de la direction générale de la Fonction publique.

Après a val du Premier ministre, un projet de décret exécutif amendant le décret exécutif N 09-393 du 24 novembre 2009 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps des praticiens médicaux généralistes de santé publique a été élaboré pour proposer la création de deux grades dans le corps des praticiens généralistes de la santé publique classés à la catégorie 14, à savoir les grades de "Docteur en pharmacie" et de "Docteur en chirurgie dentaire", vu leur niveau de qualification et la durée de leurs études, BAC+ 6, a-t-il ajouté.

Il a été également proposé, au titre de ce projet de loi, la reclassification des grades suivant ceux qui sont créés, à savoir: le grade de pharmacien généraliste principal de santé publique, pharmacien généraliste en chef de santé publique, chirurgien-dentiste généraliste principal de santé publique et chirurgien-dentiste généraliste en chef de santé publique.

En outre, le ministre a souligné que ce projet de loi intervient pour permettre la promotion dans le nouveau niveau de qualification en adéquation avec la période de formation, et ce conformément aux dispositions du décret présidentiel N07-304 du 29 septembre 2007 fixant la grille indiciaire des traitements et le régime de rémunération des fonctionnaires.

Et de préciser qu'après examen du projet de loi, la Direction générale de la fonction publique (DGFP) a émis "une réserve concernant le reclassification des grades suivant ceux qui sont créés, d'autant que le Premier ministre a approuvé uniquement la création des deux grades de docteur en pharmacie et docteur en chirurgie dentaire". Il a rappelé à cette occasion que le Premier ministre a été saisi à l'effet d'intervenir et approuver la poursuite de l'examen du projet de loi tel qu'il est proposé au niveau de la DGFP, en vue de prendre en charge les préoccupations et les revendications des partenaires sociaux.

Afin d'examiner ces questions relatives à l'amélioration de la situation professionnelle des praticiens de la santé, le ministre a fait état de la création d'une commission regroupant les représentants de l'administration centrale, afin de revoir les Statuts de ces praticiens, en y associant les représentants des syndicats.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.