Santé

Enfants prématurés : plus de difficultés à l'école, mais qu'ils rattrapent plus tard

Publié par DK NEWS le 23-11-2021, 15h03 | 19
|

Malgré des résultats plus bas au tout début de leur scolarité, les enfants nés prématurés peuvent « rattraper » leurs camarades avec le soutien des parents et des enseignants.
Les enfants nés prématurément ont-ils plus de difficultés à l'école en grandissant ? C'est sur cette question que se sont penchés des chercheurs de l'Université de Bristol. Une précédente méta-analyse s'était déjà penchée sur les performances académiques des jeunes nés avant terme. Dans cette nouvelle étude, publiée dans archives « Maladies de l'enfance » du Britsh Medical Journal, les scientifiques s'intéressent plutôt à la manière dont ils peuvent progresser. Ils ont d'ailleurs découvert que, si les résultats des tests des enfants prématurés sont plus bas au début de leur scolarité, ceux-ci peuvent « se rattraper » dans la suite de leurs études. Les chercheurs ont examiné les données des tests scolaires de 12 586 enfants nés entre 23 et 42 semaines de gestation - les enfants nés entre 23 à 36 semaines ont été placés dans la catégorie « prématuré », ceux nés entre 37 à 42 semaines dans la catégorie « à terme ». La scolarité à quant à elle été découpée en dix étapes clés, pour permettre la comparaison des résultats scolaires sur plusieurs périodes.

NE PAS SOUS-ESTIMER LEURS CAPACITÉS

Il semblerait que pendant les quatre premières étapes clés, les enfants prématurés avaient plus de chance de faire partie du groupe ayant les scores d'évaluation les plus bas. Néanmoins, ils enregistraient la plus forte amélioration de leurs résultats. Ils « rattrapaient » ainsi progressivement les performances des autres, et ce dès l'âge de 11 ans (soit l'étape clé 2). « Même si nous savions que les enfants nés prématurément avaient plus de difficultés à l'école que leurs pairs, nous ne savions pas quelle était leur capacité à rattraper au fil du temps », explique dans un communiqué de Bristol le Dr David Odd, maître de conférences à l'université et consultant en néonatalogie à l'hôpital de Southmead (Angleterre). « Au Royaume-Uni, six pour cent des naissances ont lieu quatre semaines ou plus tôt que prévu, il est donc important que les deux parents et les professionnels de l'éducation sachent qu'une aide ciblée pourrait être plus efficace, continue-t-il. Comparément à leurs premiers tests à l'école, les enfants réussissent mieux que prévu, de sorte que les personnes qui gèrent leur soutien ne doivent pas sous-estimer leurs capacités et planifier en conséquence. »
Car selon les chercheurs, ce travail souligne l'importance de la scolarisation précoce et de l'environnement chez ces nourrissons. Ils suggèrent ainsi que le soutien des parents et des enseignants, même longtemps après la naissance prématurée, peut avoir un impact sur la façon dont se développe l'enfant.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.