Santé

Né à 21 semaines et pesant 420 grammes, Curtis est le bébé le plus prématuré du monde

Publié par DK NEWS le 23-11-2021, 15h07 | 39
|

Curtis est venu au monde avec près de 19 semaines d'avance, alors qu'il ne pesait que 420 grammes. Agé aujourd'hui de 16 mois, il est entré au Guiness Book des records comme bébé le plus prématuré du monde.

Michelle Butler était enceinte de 21 semaines et 1 jour lorsqu'en juillet 2020, elle a perdu les eaux. Elle a alors été emmenée en urgence à l'Unité de néonatalogie de l'hôpital de Birmingham, en Alabama (Etats-Unis) où elle a donné naissance à des jumeaux, Curtis et C'asya. "Les chiffres montrent que les bébés nés si tôt ont à peine 1% de chances de survie", a déclaré le Pr Brian Sims, qui était l'obstétricien de garde ce jour là. "Nous conseillons généralement des soins de compassion dans des situations de naissances extrêmement prématurées. Cela permet aux parents de tenir leur bébé dans leurs bras et de chérir le peu de temps qu'ils peuvent passer ensemble".

Les infirmières ont commencé les soins postnataux et ont rapidement placé les bébés sous oxygène et ventilation artificielle, dans l'espoir d'augmenter leurs chances de survie. Mais la petite C'Asya est décédée un jour plus tard. Son frère Curtis, en revanche, qui ne pesait que 420 grammes à la naissance, a montré des signes d'amélioration. Son rythme cardiaque et ses niveaux d'oxygène ont augmenté avec la réanimation et l'apport d'oxygène supplémentaire.

UN BÉBÉ QUI A DÉFIÉ TOUS LES PRONOSTICS

Un jour après l'autre, Curtis a continué à défier les pronostics, à la stupéfaction de sa famille et de l'équipe de l'hôpital qui n'avait jamais donné naissance à un aussi grand prématuré. Il a survécu la première semaine. Puis le premier mois. Il est finalement resté 275 jours, soit plus de 9 mois, en soins intensifs, avant de pouvoir enfin rentrer chez lui. "Il y avait des jours où nous n'étions pas sûrs qu'il survivrait", a déclaré Sumita Gray, une infirmière de l'équipe médicale chargé d'assister Curtis 24 heures sur 24. «C'était le plus jeune bébé avec lequel on avait travaillé, mais nous savions que nous avions les ressources et l'expertise pour soutenir Curtis et sa mère. Nous étions déterminés à le voir rentrer chez lui" ajoute-t-elle.

Le 6 avril 2021, les soignants ont estimé que Curtis était assez "costaud" pour retrouver enfin sa famille. Même si le nourrisson a toujours besoin d'oxygène supplémentaire et d'une sonde alimentaire pour vivre. "L'âge gestationnel et le poids à la naissance sont deux prédicteurs clés de la survie d'un bébé prématuré, et d'autres facteurs peuvent aider à la survie : si le bébé est une fille, si c'est une naissance unique et si la mère a reçu des stéroïdes qui aident au développement des poumons avant la naissance. Or Curtis ne répondait à aucun de ces critères" insiste l'obstétricien.

Aujourd'hui âgé de 16 mois, le bébé vient d'être inscrit au livre Guiness des records comme "le bébé le plus prématuré à avoir survécu".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.