Actualité

Crash de l’avion espagnol affrété par Air Algérie : Sellal exclut l'hypothèse d’un attentat terroriste

Publié par DKnews le 26-07-2014, 19h15 | 57
|

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a exclu, hier à Constantine, l'hypothèse d’un attentat terroriste contre l’avion de la compagnie espagnole Swiftair affrété par Air Algérie, privilégiant plutôt les causes relatives aux mauvaises conditions météorologiques.

Intervenant à l’occasion d’une conférence de presse animée au terme de sa visite de travail dans la wilaya de Constantine, M. Sellal a expliqué que la région où s’est produit le crash jeudi dernier, est «tristement réputée pour des conditions météorologiques difficiles», ce qui peut créer un vent appelé «front intercontinental» qui est un mur chargé de grêle et de grains de sables difficile à éviter par les avions.

A une question sur un éventuel acte terroriste, il a indiqué qu’ il n’y a pas de groupes terroristes dans la région, lesquels groupes ne sont pas équipés pour cibler un avion à près de 10 000 mètres d’altitude avec une telle exactitude.

Il a ajouté que «si quelque chose s’est produite à l’intérieur de l’avion, l’enquête le déterminera d’autant plus que les boites noires ont été retrouvées».

Le Premier ministre a précisé en outre que l’Algérie apporte son aide et assistance au Mali dans le cadre de l’enquête sur les causes du crash et ce, aux côtés des autorités burkinabés, françaises et de la compagnie MC Douglas ainsi que la compagnie ayant affrété l’avion au profit d’Air Algérie, à savoir Swiftair.

Rappelant que cet avion avait subi des contrôles techniques approfondis en France un mois auparavant, le Premier ministre a indiqué que la compagnie Air Algérie a affrété cinq avions auprès de cinq compagnies internationales afin de faire face à la forte demande des usagers.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.