Monde

ONU- Journée internationale des migrants Guterres : «La solidarité avec les migrants n'a jamais été aussi urgente»

Publié par DK NEWS le 19-12-2021, 15h34 | 3
|

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déclaré que la solidarité avec les migrants en déplacement «n'a jamais été aussi urgente», appelant à «une coopération internationale plus efficace» et d'«une approche plus compatissante» envers cette frange.

Dans son message à l'occasion de la Journée internationale des migrants, Ant?nio Guterres a déclaré que les personnes en déplacement «continuent d'être confrontées à une stigmatisation, des inégalités, une xénophobie et un racisme généralisés». 
«Les femmes et les filles migrantes sont confrontées à un risque accru de violence sexiste et ont moins d'options pour chercher du soutien», a-t-il ajouté. 
Les frontières étant fermées en raison de la pandémie, M. 
Guterres a rappelé que de nombreux migrants sont bloqués sans revenu ni abri, incapables de rentrer chez eux, séparés de leur famille et confrontés à un avenir incertain. 
«Pourtant, tout au long de la pandémie, les migrants ont enrichi les sociétés du monde entier et sont souvent en première ligne de la réponse à la pandémie, en tant que scientifiques, professionnels de la sant é et travailleurs essentiels», a-t-il déclaré. 
L'édition de la Journée internationale de 2021 est placée sous le thème «Exploiter le potentiel de la mobilité humaine». 
Pour le chef de l'ONU, le monde a besoin d'«une coopération internationale plus efficace» et d'«une approche plus compatissante» pour atteindre cet objectif. 
«Cela signifie qu'il faut gérer les frontières avec humanité, respecter pleinement les droits de l'homme et les besoins humanitaires de chacun et veiller à ce que les migrants soient inclus dans les plans nationaux de vaccination Covid-19», a-t-il expliqué. 
Cela signifie également qu'il faut reconnaître les voies d'entrée régulière et s'attaquer aux moteurs de la migration, tels que les inégalités profondes et la traite des êtres humains. 
L'année prochaine, le Forum international d'examen des migrations fera le point sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. 
Pour le chef de l'ONU, c'est «l'occasion de faire progresser les efforts visant à assurer la pleine inclusion des migrants alors que nous cherchons à construire des sociétés plus résilientes, plus justes et plus durables». 
M. Guterres a également salué la campagne d'engagement lancée par le Réseau des Nations Unies pour les migrations afin d e renforcer le Pacte mondial et d'encourager les Etats membres et d'autres acteurs à s'impliquer. 
Cette année, la Journée internationale des migrants tombe presque jour pour jour 70 ans après la conférence historique de Bruxelles qui a conduit à la création de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). 
Aujourd'hui, plus de personnes que jamais vivent dans un pays autre que celui où elles sont nées. 
Si de nombreuses personnes migrent par choix, beaucoup d'autres quittent leur foyer par nécessité, selon l'ONU. 
Environ 281 millions de personnes étaient des migrants internationaux en 2020, soit 3,6 % de la population mondiale. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.