Régions

Boumerdes - séisme 2003 : Le taux d’éradication des chalets dépasse 80% selon la wilaya

Publié par DK NEWS le 20-12-2021, 17h57 | 6
|

Le taux d’éradication des chalets installés à travers la wilaya de Boumerdes, au lendemain du séisme du 21 mai 2003, est de 82,04% actuellement, a-t-on appris lundi auprès de la wilaya.

"Ce taux représente 12.293 chalets démolis sur un total de plus de 14.900 unités installées au niveau de 94 sites à travers 28 communes de la wilaya au lendemain du séisme de 2003", a indiqué le wali Yahia Yahiatene dans une déclaration, à l’APS, en marge de l’installation de l’Assemblée populaire de wilaya (APW).

Les chalets restants, plus de 2000 "seront démolis progressivement selon un calendrier qui sera dicté par l’état d’avancement des travaux de réalisation des projets de logements dans la wilaya", a-t-il ajouté.

M. Yahiatene a assuré, en outre, que la clôture définitive du dossier des chalets est "un engagement et un défi ferme à relever dans les plus brefs délais". A ce jour, la wilaya a enregistré le relogement de près de 10.000 familles, représentant une population globale de plus de 40.000 âmes, à travers 20 communes de la wilaya, avec la récupération d’un foncier considérable, destiné à l’implantation d e nombreux programmes de logements et d’équipements publics.

Au moins 4.000 logements, en cours de réalisation à Boumerdes et dont la réception se fera progressivement, ont été destinés au parachèvement du programme d’éradication des chalets, à travers la wilaya, selon une déclaration précédente du directeur local du logement, Nabil Yahiaoui.

La réalisation de ces logements s’inscrit, avait-il ajouté, au titre d’un programme global de 40.484 unités, toutes formules confondues, affectées à la wilaya de Boumerdes entre 2003 et 2019, dont 21.245 unités ont été déjà attribuées, au moment où 8.900 unités sont en cours de réalisation et quelque 3.600 autres unités enregistrent un retard dans leur lancement, en raison "d’un déficit en foncier", avait précisé le même directeur.

L'opération d'éradication de ces chalets dans la wilaya a été officiellement entamée le 26 décembre 2016 avec la démolition de 500 unités dans la commune d'Ouled Hadadj, suivie par trois opérations similaires à Corso (253 chalets), Boudouaou (252) et Bordj Menail (500). L’opération se poursuit toujours pour l'élimination d’autres sites de chalets à travers la wilaya.

A la concrétisation totale des différents programmes d’habitat en cours à Boumerdes, le parc logement de la wilaya sera porté à 190 000 unités, contre 100.000 e n 1999.

Un fait ayant contribué à la réduction du taux d’occupation par logement de 6,60 en 1999, à 6,13 en 2009, avec une prévision d’un taux encore plus bas à l’avenir, est-il escompté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.