Régions

Alger: la gestion des déchets ménagers est "loin de répondre aux normes internationales"

Publié par DK NEWS le 14-01-2022, 12h36 | 7
|

La gestion des déchets ménagers et assimilés dans les communes de la wilaya d'Alger  est "loin de répondre aux normes internationales" et "n'est pas assurée dans des conditions satisfaisantes", a indiqué la Cour des comptes dans son rapport annuel 2021.

Le rapport, reprenant les principaux résultats des travaux d'investigation réalisés par la Cour des comptes en exécution de son programme de contrôle de 2019, évoque la gestion des déchets ménagers et assimilés dans les communes de la wilaya d'Alger, qui est assurée principalement par deux établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC de wilaya), Netcom et Extranet.

Ces deux organes sont chargés, notamment, de la collecte et du transport des déchets ménagers et assimilés, du balayage de certaines voies publiques et du lavage de certains espaces publics.

Les investigations effectuées par les enquêteurs de la Cour de comptes, portant sur la période 2016-2020, ont permis de constater que "la prise en charge de ce service public, financé essentiellement par les contributions financières de la wilaya d'Alger, n'est pas assurée dans des conditions satisfaisantes", selon le même document.

Selon la Cour des comptes, "la prise en charge des déchets ménagers et assimilés à la wilaya d'Alger est loin de répondre aux normes internationales et à l'objectif du plan stratégique de développement d'Alger qui vise de faire de cette dernière une capitale de rang mondial".

Dans ce cadre, les enquêteurs ont constaté que "la qualité du service de collecte se caractérise par, l'existence de nombreux points de collecte (40%) qui ne sont pas dotés d'équipement de pré collecte (bac), la présence de 211 points de décharge non-traités dont près de 6.000 points critiques en plus du séjour prolongé des déchets sur la voie publique avant leur enlèvement et de l'irrégularité du service de collecte".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.