Culture

Evocation : Il y a dix ans nous quittait Cherif Khedddam

Publié par DK NEWS le 22-01-2022, 16h41 | 11
|

Il y a dix ans s'éteignait un des pionnier de la musique kabyle, l'auteur compositeur et interprète Cherif Kheddam, après une carrière de près de 60 ans et un répertoire considérable venu enrichir le patrimoine musical algérien de plusieurs dizaines de composition dédiées à la mère patrie, à l'amour et à l'exil.

Né le 1er janvier 1927 dans le village d'Aït Boumessaoud à Tizi Ouzou, Cherif Kheddam est connu pour être un chanteur, parolier, compositeur et musicien pionnier de la chanson kabyle de l'exil qui a entamé sa carrière artistique au début des années 1950 Ouvrier en France où il s'est installé en 1947, il a suivi des cours du soir de solfège et de chant, auprès du Tunisien Mohamed Djamoussi, avant d'enregistrer son premier titre "Yellis ntmourthiw" (fille de mon pays) en 1955 édité à son compte.

Cherif Kheddam va enchaîner les succès et les disques en entrant dans le catalogue de la prestigieuse maison "Pathé Marconi" à partir de 1958 où il a sorti des titres comme "Nadia" et "Vgayeth Thelha" (La belle Béjaia) en plus d'avoir signé de nombreuses compositions pour l'orchestre de la radio française.

Puisant son génie dans la souffrance de l'exil, Cherif Kheddam va aussi orienter et inspirer de nombreux grands noms de la musique dont Idir, Lounis Aït Menguellat, Malika Doumrane, ou encore Nouara qui deviendra son épouse à son retour au pays en 1963.

De retour en Algérie, Cherif Kheddam va rejoindre la chaine 2 de la radio nationale, d'expression amazighe, où il va animer de nombreuses émissions pour les jeunes talents de la musique, dont "Les chanteurs de demain".

Connu pour son amour de la patrie, il enregistre en 1996 "Ldzaier Nchallah Atsehlodh", une symphonie de l'espoir pendant une période difficile dont il est l'auteur, le compositeur et l'interprète, en plus d'avoir signé, la même année la bande originale du film "La colline oubliée", premier film en Tamazight réalisée par Abderrahmane Bouguermouh sur une adaptation du roman éponyme de Mouloud Mammeri.

Cherif Kheddam s'est éteint le 23 janvier 2012 à Paris.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.