Culture

Décès : Le maître luthier, Mohamed Chafaa n’est plus

Publié par DK NEWS le 22-01-2022, 16h44 | 6
|

Le maître luthier, Mohamed Chafaa est décédé, jeudi matin à Alger, à l’âge de 89 ans, laissant derrière lui des chefs d'œuvres d’instruments, façonnés de ses mains et qui auront sillonné le parcours et la carrière de "tous les artistes et musiciens de renom", ont estimé ses proches.

Les mandoles d’El Hadj M’Hamed El Anka, Amar Ezzahi , El Hadj El Hachemi Guerouabi et P’tit Moh, Sid Ahmed Naguib et Mohamed Kabour, respectivement surnommés, le "magicien" et le "tailleur" du banjo, le violon de Hamidou, la variété de guitares de Abdeslam Derouache, et pleins d'autres encore des plus grands musiciens et chanteurs de toutes les régions d’Algérie, ont joué leurs plus belles notes sur un instrument signé "Mohamed Chafaa ", l’"Incontestable maître luthier".

Sa réputation a été telle, que les sonorités des instruments auxquels il aura donné vie, sont passées à l’autre rive de la Méditerranée et bien plus au delà encore.

L’enterrement du défunt est prévu durant l’après-midi, au cimetière de Oued Romane (banlieue d’Alger).

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.